RSS

27.“Condamnée à la solitude” La nouvelle de Adila Katia

5 juin 2011

1.Extraits

27.“Condamnée à la solitude” La nouvelle de Adila Katia dans 1.Extraits logo_imp
Edition du Mardi 30 Novembre 2010

Des gens et des faits

“Condamnée à la solitude”

La nouvelle de Adila Katia


Par : Adila Katia

20172 dans 1.ExtraitsRÉSUMÉ : Aâmi Hacène leur fit une visite surprise. Ghania pleura longtemps. Il ne comprenait pas pourquoi elle était si triste. Pourquoi son fils avait manqué lever la main sur elle…

27eme partie

Lyès ne se tourna pas vers son père, mais lorsqu’il répondit, il regardait Ghania.
- Elle m’a brûlé, dit-il. Je ne devrais pas la frapper, mais la brûler ! Ainsi, elle sentira et saura l’étendue de ma douleur.
- Tu ne trouves pas que tu exagères ! s’exclama aâmi Hacène. Au cas où il y aurait infection, elle t’apportera tout ce qu’il faut pour te soigner. N’oublie pas qu’elle étudie en médecine.
- Oui, elle seule connaît le remède le plus rapide pour apaiser ma douleur.
- Bois ton café maintenant. Il refroidit !
Lyès reprenait sa tasse lorsque Ghania les quitta afin de préparer le dîner. Mais elle ne resta pas seule longtemps puisque son oncle et Lyès la rejoignirent, amenant avec eux le plateau.
Durant le dîner, Ghania tenta de paraître plus souriante et se força à manger. Elle ne voulait pas inquiéter son oncle qui posait parfois les yeux sur elle tout en discutant avec son fils.
Ces derniers en étaient au dessert quand elle éprouva un haut le cœur. Sans un mot, elle quitta la table, déposa son assiette dans l’évier, car ils dînaient dans la cuisine. Aâmi Hacène avait refusé d’être considéré comme un invité. Il était de la maison, pourquoi se déranger, transporter tout à la salle à manger ?
Ghania courut s’enfermer dans la salle de bains. Là, elle se vida dans le lavabo, pliée en deux.
Faiblie, elle s’appuya au mur. Ce n’était pas la première fois qu’elle vomissait. Il faudrait qu’elle aille consulter un médecin.
Dès qu’elle en eut la force, elle se rinça le visage et le cou. Elle ouvrait la porte pour sortir quand une pensée lui traversa l’esprit, lui donnant des frissons dans le dos. Pourquoi la malchance s’acharnait sur elle ? Que dira-t-elle à Lyès ? Elle savait qu’il ne la croirait pas, surtout maintenant qu’il ne la portait plus en son cœur. Mais elle devait le mettre au courant. Quelle que soit sa réaction.
Ghania voyait avec anxiété les heures passées. Aâmi Hacène et Lyès discutaient toujours. Parfois, elle glissait un mot ou deux pour rassurer son oncle à qui rien n’échappait. Il avait vu Lyès se rendre dans l’autre pièce et en ressortir avec deux couvertures et un coussin.
- Mon fils, dit-il, je ne pourrai jamais dormir sur ce canapé. Je prendrai le lit de la chambre libre (il se tut pour ajouter avec un haussement d’épaules), si cela ne te dérange pas.
Lyès ébaucha un sourire en lui répondant :
- Prends la chambre qui te plaît le plus.
- Garde la tienne. Ghania ma fille, viens me montrer où ranger mes habits. Je suis fatigué.
L’heure d’aller dormir dans une même pièce que Lyès était arrivée. Lorsqu’une demi-heure plus tard, ils se trouvaient dans la chambre, aâmi Hacène dormait déjà. Ghania était encore debout et attendait. Lyès comprit et dit :
- Tu dors dans le même lit que moi. Tu n’as rien à craindre. Je ne te toucherai pas…

À suivre

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...