RSS

20.L’Algéroise La nouvelle de Yasmine Hanane Par :Yasmine Hanane

5 juin 2011

1.Extraits

20.L’Algéroise La nouvelle de Yasmine Hanane  Par :Yasmine Hanane dans 1.Extraits logo_imp
Edition du Dimanche 21 Novembre 2010

Des gens et des faits

L’Algéroise

La nouvelle de Yasmine Hanane


Par :Yasmine Hanane

19689 dans 1.Extraits

Résumé : Lla Kheïra malmène Fettouma et reprochemême à sa mère sa présence auprès d’elle. Lla Z’hor, outrée par tout ce manège qui ne menait à rien, s’insurge et tente de défendre sa fille. Mais la vieille belle-mère la traite de stérile…

20eme partie

Lla Kheïra hausse les épaules sans répondre. Elle rajoute de l’eau dans sa marmite et se met à s’éventer.
Lla Z’hor poursuit :
- La stérilité n’existe pas dans ma famille. Ne t’inquiète donc pas. Fettouma finira par remplir ta maison de beaux enfants.
- Ah ça, c’est toi qui le dit. Qui pourrait donc faire les éloges de la mariée ? Dans le dicton, c’est toujours sa mère et sa tante.
Lla Z’hor hausse les épaules.
- Je ne fais pas les éloges de ma fille. Ce que je te dis est la pure réalité.
Lla Kheïra ébauche un sourire narquois.
- La belle-fille de lla Djoher, notre voisine, vient de mettre au monde des jumeaux. Deux garçons. Et pourtant, cela ne fait même pas une année qu’elle est mariée.
- À chacun son mektoub lla Kheïra. Il est écrit que Fettouma n’aura pas d’enfant tout de suite.
Lla Z’hor, qui venait de terminer un lavage, s’apprêtait à remonter chez elle. Elle se retourne encore une fois vers lla Kheïra pour ajouter :
- Je ta parie que d’ici quelque temps, Fettouma tombera enceinte.
Lla Kheïra prit un air courroucé, avant de répondre :
- L’khbar idjibouh touala.
Dépitée, lla Z’hor remonte au premier étage tout en  signifiant à sa fille par un clin d’œil qu’elle ne devrait pas écouter cette vieille folle.
Il est midi. Si Tayeb et Mahmoud rentrent pour le déjeuner. Fettouma s’empresse de terminer son linge pour mettre la table.
- Tu n’as pas encore fini avec cette lessive, petite fainéante ? lui lance sa belle-mère d’un air outré. Allez, laisse tomber tout ça et viens m’aider à servir le déjeuner à ton mari et à ton beau-père.
Fettouma s’essuie les mains à son tablier et s’empresse de rejoindre lla Kheïra qui s’était engouffrée dans la grande chambre sa cocotte au bout des bras.
Mahmoud et son père discutaient politique. La Deuxième Guerre mondiale est finie depuis plus d’une année, mais le monde souffrait encore. La famine avait étalé ses ailes, et d’aucuns cherchaient les moyens d’échapper à la misère et à la faim.
- Rendons grâce à Dieu mon fils. Nous mangeons tous les jours tout de même à notre faim. Ce qui n’est pas le cas de la plupart des familles de notre quartier.
Fettouma dépose une table basse devant eux, puis alla chercher le pain, les couverts et l’eau. Lla Kheïra dépose sa marmite au milieu de la table et se met à servir.
- Tu as oublié les serviettes petite chipie !
- Je vais les ramener, ne t’inquiète pas donc lla Kheïra.
- Comment ça donc je ne m’inquiète pas… Tu vas encore me dire que ce n’est qu’un simple oubli.
- Non. Je ne les ai pas oubliées… Seulement, comme j’avais les bras chargés…
- Hum… Ce ne sont pas les argumentations qui manquent chez toi. Allez, dépêche-toi de déposer ces serviettes et assieds-toi pour déjeuner.

à suivre
Y. H.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...