RSS

La politique du hors-jeu par Moncef Wafi

4 juin 2011

Contributions

Le Qatar, petit émirat prospère, possédant le pétrole et AlJazeera, est dans le viseur des bien-pensants de la Fédération Internationale de Football Association qui n’ont toujours pas digéré sa prochaine organisation de la coupe du monde 2022.

Frappé de suspicions de corruption, la candidature du Qatar a fait très mal à l’hégémonie de l’Europe sur la balle ronde et l’on murmure que l’implosion de la FIFA a pu être évitée, lors de la réélection de son président le Suisse Blatter, que parce que ce dernier aurait promis de rouvrir le dossier du Qatar et de tout faire pour mettre un Européen, probablement Platini de l’UEFA, à sa place sur le trône de la plus riche fédération sportive au monde. Cette attaque en règle des gardiens du temple contre les Arabes, coupables de beaucoup d’argent et d’assez d’influence pour s’offrir une coupe du monde en plein désert, est orchestrée par le secrétaire général de la FIFA, le Français Jérôme Valck, celui-là même qui a rédigé un rapport  » indulgent  » pour les Egyptiens après le guet-apens du Caire, par le président de la fédération allemande de football et son homologue anglais. Leur cible, le Qatar qui aurait acheté des voix pour décrocher l’organisation de la coupe du monde et son représentant Mohammed Ben Hammam, candidat malheureux à la tête de la FIFA. Cette coalition rappelle douloureusement la politique européenne contre le monde arabe et l’acharnement de ses capitales à écraser tout Etat capable de se dresser devant eux. Un trident naturel de l’Europe qui s’érige devant toute réussite arabe et musulmane et qui n’admet aucun étranger basané, musulman et arabe à la tête d’institutions mondiales. Transposée en dehors du cadre sportif, cette haine s’inscrit dans une logique de domination raciale, cher à Hitler, et d’un racisme nourri aux valeurs de l’extrême droite française adoubée par un gouvernement de droite en perte de vitesse. Ces voix qui se sont élevées contre le Qatar, ce sont ces mêmes voix qui ont envahi l’Irak et l’Afghanistan, pilonné la Libye, mangé à la table des dictateurs et s’offusquent quand un tire-boulette d’un enfant palestinien s’écrase sur le mur d’une colonie juive en Israël, un jour de sabbat. Ces voix sont celles de gouvernements incapables de juguler le chômage et la récession économique dans leurs pays et qui exportent leurs problèmes avec les missiles tirés contre des innocents. Des pays qui ont toujours le rêve de faire revivre leurs anciennes gloires coloniales et qui n’hésiteront pas à prendre une revanche sur l’Histoire en essayant de la réécrire.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...