RSS

Prix Vautier-Bouamari décerné par Costa-Gavras

2 juin 2011

LITTERATURE

Par | |

Mohamed Bouamari

En décernant le prix Vautier-Bouamari, l’association France-Algérie a décidé de récompenser, « au-delà d’une œuvre, les valeurs humanistes qui motivent le cinéaste ». Le premier lauréat est Dahmane Ouzid. L’invité de la troisième édition de Regards sur le cinéma algérien avec son dernier film, La Place, une comédie musicale actuelle, « ardente, aux propos qui égratignent bien comme il faut ».

Et ce premier prix a donc été remis, jeudi 7 avril, à la Maison des relations internationales par le cinéaste Costa-Gavras ; en présence de Jean-Pierre Chevènement, président national de France-Algérie et Fatouma Ousliha-Bouamari la veuve et égérie de Bouamari mais sans René Vautier, empêché au dernier moment. Dans l’assemblée, de nombreux cinéphiles engagés qui apprécient.

« Le film a ce rôle et ce pouvoir de faire avancer les choses », rappelle Ouzid en parlant de la libération de l’homme, de l’émancipation de la femme, de l’éveil citoyen. Et de se souvenir, qu’écolier, il a été figurant dans Z, film choc que Costa-Gavras a réalisé grâce à l’Algérie, pays qui, en 1968, a accepté d’être terre d’accueil d’un tel scénario. Costa-Gavras se souvient, lui, de Bouamari, assistant à la mise en scène et bientôt grand réalisateur du Charbonnier film culte primé dans de nombreux festivals.
Si les passerelles entres les deux rives existent, peu de salles de cinémas s’aventurent à projeter les films originaux, ambitieux, venus d’ailleurs.

Ce prix, au nom de « Vautier et Mohamed Bouamari

Bouamari, cinéastes engagés, combattants pour la liberté et défenseurs du cinéma, va participer à donner une visibilité aux créations », espère Christiane Rech, présidente de France-Algérie Méditerranée.

B.M. Avec Le MatinDZ

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...