RSS

«mé-lot-dit!» par El-Guellil

1 juin 2011

Contributions

Ça sera un terrain de plus à morceler en lots à distribuer, des lots à bâtir des fortunes. C’est un bidonville qu’on rase. Un bidonville qui existe depuis des années. Un bidonville qui a commencé par la baraque du gardien du chantier d’une cité en construction. La cité a été réalisée. Les logements sont occupés, vendus et revendus.

Entre-temps, le gardien et sa baraque sont restés sur place.  Mais voilà que le gardien a marié son aîné qui a construit une autre baraque à côté. La belle famille, profitant de cette nouvelle alliance, s’est installée dans une autre baraque… Tôle sur tôle, belmtol, c’est devenu un village. Des enfants y sont nés, scolarisés, boursiers à l’université ou boursiers (vendeur de bourses) au marché. C’est donc des années après que les autorités se décident de raser. Où étaient-elles pendant tout ce temps? Rabi b’khabrou… Une station, toutes les stations de taxi sont désertées par les véhicules jaunes. Ils préfèrent faire du ramassage. L’espace déserté par ces autorités à garer n’importe où, est occupé par la première, deuxième, dixième voiture taxi-clandestin. La clientèle s’y habitue. Les clandos pensent que c’est un acquis et…des années après, on se mobilise pour remettre tout cela dans l’ordre…Où étaient les zotorités pendant toutes ces années. Rabi b’khabrou.

«Charita» sous une bâtima. Une deuxième «charita» sous la même bâtima, une troisième «karroussa», une quatrième année que des dizaines de «charettes» forment un marché de légumes sous la bâtima. La commune a renforcé les moyens de ramassage d’ordures à cet endroit, une vie s’y est organisée et la sécurité y est renforcée et … sanaouette après… c’est pas légal… tout le monde doit déguerpir… Ouine kanou les zautorités pendant tout ce temps ? Ils pensaient sûrement au printemps arabe.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...