RSS

Archive | 16 mai 2011

L’éléphant qui perdit son oeil

16 mai 2011

Commentaires fermés

Lundi 16 mai 2011 18h29 De: « [Positif] Christian » L’éléphant se trouvait au bord d’un ruisseau.   L’eau coulait, claire et transparente.   Il eut envie de boire.   Il se pencha au-dessus de l’eau, trempa sa trompe et… plouf !   « Quoi ! Que ?… mais qu’est-ce que… AAAaaaarrrrggggghh j’ai   perdu mon oeil ! » s’écria l’éléphant au comble de […]

Lire la suite...

Sans mauvais sang! par El-Guellil

16 mai 2011

Commentaires fermés

Nos journées commencent avec les mêmes plis, les mêmes bosses. Les mêmes dos-d’âne. Les mêmes appels à la prière. «Cinq fois par jour, en ses lieux saints, le Bon Dieu nous invite. On y va ou on n’y va pas. Mais dès que c’est la justice qui nous convoque, on y court», se disait-il. L’homme […]

Lire la suite...

Le complexe Oujda par Kamel DAOUD

16 mai 2011

Commentaires fermés

« Il aurait mieux fait d’enterrer son secret avec lui», a réagi l’un des chefs islamistes assimilés, à propos des dernières déclarations d’Ahmed Ben Bella. Le secret ? La nationalité marocaine de ses parents qu’il vient «d’avouer» dans un entretien. Dans le

Lire la suite...

Belbaraka par El-Guellil

16 mai 2011

Commentaires fermés

Non, ils ne sont pas venus en habits de fête. Ils le vêtiront au retour à la maison. Car dans ce genre de rassemblement se mélangent le bon et le douni.

Lire la suite...

Extrait d’une mort incompréhensible par Kamel Daoud

16 mai 2011

Commentaires fermés

« …Quand la balle m’a atteint, je suis tombé. Et avec moi, les immeubles, un arbre au loin, deux oiseaux qui n’avaient rien fait et tout le bruit du monde. C’est ainsi que je suis mort : une balle dans la poitrine et un grand point exclamation dans la tête. Sauf que j’étais encore là. […]

Lire la suite...

Mes zexcuses par El-Guellil

16 mai 2011

Commentaires fermés

« S’mahli», excuse-moi, et vous êtes désarmé face à cette ménagère qui a balancé toute la poussière de son balcon sur votre tête porte-bagages au moment où vous passiez.

Lire la suite...

Freud et le doigt du fils de Kadhafi par Kamel Daoud

16 mai 2011

Commentaires fermés

Question d’actualité: pourquoi les dictateurs arabes menacés par les révolutions refont-ils les mêmes erreurs à tour de rôle ? Pourquoi quand ils sont sommés de réformer, ils commencent par tuer, refuser, nier avant de négocier puis tomber ?

Lire la suite...

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...