RSS

Chouaffa par El-Guellil

16 mars 2011

Contributions

« Je vois du monde, une foule de gens qui vous connaissent… Au milieu de tout ce beau monde, je chouf une chose… de couleur Zerga et beïdha…, ça ne peut être que le symbole d’un billet de banque… Beaucoup de billets de banque, parce que la couleur est vraiment foncée», continua-t-elle à lui dire, voyant que ses yeux sortaient de leur orbite. Il la remercia généreusement… Le présage valait bien la rondelette somme.

C’était la première fois qu’il avait investi dans une affaire «ched, med ya M’hamed». Il ne lui restait plus qu’à écouler sa marchandise. Il l’avait mise en dépôt chez des revendeurs qui tardent à le payer, lui qui a investi toutes ses économies…

C’est ce qui le poussa à faire appel à une voyante. Des hommes d’affaires, des acteurs du monde politique se préoccupant de leur carrière à l’étranger consultent des voyantes. S’ils le font, c’est qu’ils ne sont pas aussi irrationnels… C’est que ça marche, pense-t-il… S’il existe en France autant de voyants que de médecins généralistes, c’est-à-dire cinquante mille…! Conforté par autant d’arguments, il s’en est allé rejoindre son nouveau bureau de transactions commerciales qui a été créé pour la circonstance. Il n’a plus qu’à attendre que se réalise la voyance… Il est convaincu que ça va marcher…

Le téléphone l’arrache à ses pensées… Il saute sur son mobile et sa puce… puce ma puce. C’est effectivement son distributeur principal qui lui demande de passer chez lui et c’est « irgent ».

Sans tarder, il prend un taxi clandestin… Ça y est, se dit-il, j’ai donné un coup de pied à la misère… Drobna zmène brékla. La voyante a vu juste… Ezzerga ouel beïdha.. symbole du billet… l’attendait chez son associé le distributeur… Elle l’attendait avec beaucoup de gens à l’intérieur. Tous ses complices… Zerga et beïdha, la voiture de police l’embarque vers un billet d’écrou… pour mise sur le marché de produits périmés…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...