RSS

L’île des ils par El-Guellil

11 mars 2011

Contributions

               « Ils» vont subventionner les produits de première nécessité. «Ils» vont distribuer les logements. «Ils» ont fait passer en priorité leurs amis. «Ils» ont dilapidé les terres agricoles. «Ils se sont partagé la rente pétrolière. «Ils» se sont sucrés grâce aux lignes de crédits. «Ils» ne nous accordent aucun crédit. «Ils» ont fait de l’Apsi la psychose. «Ils» ont tout bureaucratisé, et maintenant qu’»ils» se sont enrichis, «ils» veulent un guichet unique.



«Ils» ont créé des lois sur mesure pour qu’»ils» puissent acheter leurs châteaux au dinar symbolique. «Ils» n’ont pas fait leur service national. «Ils» envoient leurs enfants étudier à l’étranger, et «ils» noient les nôtres dans des réformes réformées d’avance. «Ils» ne se sentiront jamais concernés par les orientations qu’»ils» vont donner aux programmes scolaires: il y a des cobayes pour ça.

Dans leurs discours, «ils» affirment vouloir construire une nation, mais «ils» n’ont construit que leurs villas. «Ils» nous confinent dans un combat entre arabophiles et francophiles. «Ils» sont de tous les gouvernements, et «ils» font de l’opposition à tous leurs employeurs. «Ils» disent vouloir lutter à l’intérieur des appareils, pour profiter du premier appareil qui les transportera à l’extérieur afin qu’»ils» puissent mieux réfléchir dans leurs asiles dorés, sous la chaleur de fortunes bâties sur l’infortune.

«Ils» traversent n’importe comment. «Ils» jettent leurs ordures n’importe quand, là où «ils» veulent. «Ils» ne sont pas prêts pour la démocratie. «Ils» avalent toutes les couleuvres. «Ils» n’ont jamais appris à travailler. «Ils» voteront pour une chose et son contraire. «Ils» sont indisciplinés. «Ils» jouent dans la rue avec leurs enfants. «Ils» sont mal éduqués. «Ils» ne savent pas dire merci. «Ils» ne savent que demander. «Ils» ne savent pas donner. «Ils» ont été recrutés, «ils» ont été compressés. «Ils» ne s’organiseront jamais. Nous pensons donc qu’»ils» sui… vent. Je pense, donc je suis.

«Ils», troisième personne du pluriel, souvent réduite à une seule lettre : («Y vont encore nous embêter avec tous leurs problèmes de koursi !») qui est adoptée pour désigner l’origine de tous leurs maux : autorité, automobile, autoconstruction, autoproclamation, députés, douaniers, piétons, fonctionnaires, chaâb, hizb, Français, Américain, Russe, israélite, analphabète, ousted, ousra…

Tout est de la faute de cette troisième personne, jamais de la première. Complicité ou complaisance, tantôt la première personne prend la place de la troisième, tantôt c’est l’inverse, dans un jeu où les uns font semblant de…, et les autres font semblant de les croire.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...