RSS

Parlons donc ! par El-Guellil

21 février 2011

Contributions

Les non-voyants, aveuglés par trop de nuit, décident de communiquer par le geste. Et le premier signe qu’ils apprennent est «le bras d’honneur» qu’ils adressent aux gestionnaires de la lumière, ceux-là qui ont accaparé tous les rayons d’espoir. Les malentendants, assourdis par trop de silence forcé, adoptent le braille. Depuis, on braille tous en choeur.

Les culs-de-jatte sont forcés de s’aligner au départ d’une course de fond. Comble de l’heure, ils sont soumis à un contrôle antidopage, des fois qu’ils arrivent à pulvériser le record de la bêtise détenu par les organisateurs de la grande mascarade .

A l’école, on apprend comment rire jaune et pleurer dans toutes les langues. C’est la rue qui enseigne à l’enfant l’alphabet de la débrouille. Aux meilleurs élèves, il est offert des bourses… à vendre dans les marchés où s’étalent les grosses légumes qui nous représentent.

L’amour du bled devient la marque déposée d’une certaine frange qui décide de représenter la majorité. Et quand tu leur indiques la direction de la lumière, ils regardent ton doigt. «Tu n’es pas avec moi, tu es donc contre moi». Sabhane Allah ! Ils se sont réveillés avec un chèque en blanc entre les doigts et prônent la révélation suprême qui les autorise à parler à la place des autres. Ils se disent dépositaires de la «démocration» qu’ils ont découverte à leur réveil.

- Maman, c’est quoi la misère ?

- C’est une plante, mon fils. Elle pousse dans les terres où l’illettrisme est entretenu par le terreau de l’incapacité.

- Maman, pourquoi tu as choisi de me mettre au monde ici ?

-Parce que c’était le plus beau pays, mon fils, et c’est grâce à toi qu’il le redeviendra.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...