RSS

Culture : EN LIBRAIRIE LE TÉMOIN OBSCUR DE EL YAZID DIB Le retour du chroniqueur du jeudi

21 février 2011

LITTERATURE


Après les deux recueils de poésie Les lamentations d’un gapian publié en 2001 et Cendres et fumées sorti deux années plus tard, El Yazid Dib vient d’éditer un nouvel ouvrage intitulé Le témoin obscur.


Cette nouvelle parution est toujours un recueil, mais cette fois de chroniques. Celles-ci ont été publiées entre 2001 et 2009, principalement dans Le Quotidien d’Oran et plus précisément dans la rubrique hebdomadaire du jeudi intitulée «L’actualité autrement vue». Il y a aussi des rubriques inédites. Traitant de sujets différents, ces écrits sont un «témoignage personnel sur une multitude d’événements fortement controversés». Le livre en question se veut aussi «une déposition faite à la décharge de certains pans de la société et en même temps à la charge d’un système sociopolitique arrivé aux limites de sa turpitude », souligne l’auteur. Juriste de formation et fonctionnaire, El Yazid Dib est venu par passion dans le monde de la communication. Dans la galaxie de Gutenberg, il se considère comme «journaliste par circonstances et chroniqueur de circonstances». Dib croyait trouver refuge dans le journalisme. Mais, par la force des choses, il est devenu comme un spécialiste qui scrute, ausculte et dissèque toute l’actualité politique, économique et sociale. El Yazid Dib, cet enfant de Sétif, compte publier incessamment deux autres ouvrages : un recueil de nouvelles intitulé Le quai des fonctionnaires et un recueil de chroniques Galou, goulna publiées dans le billet «Raïna raïkoum » du Quotidien d’Oran.
K. B.
Recueil de chroniques Le témoin obscur de El Yazid Dib. 614 pages. Edit.Co/2011.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...