RSS

Tu restes ,c’est à moi de partir

17 février 2011

1.POESIE

Il ne me reste qu’à abandonner
Puisqu’on n’a plus rien à partager
Les plus beaux contes de fées
Doivent des morales nous orienter



je n’ai qu’un choix à choisir

Celui de partir
Car je ne suis pour celle que j’admire
Qu’un mauvais flash souvenir

Mon amour s’est cassé
comme cette tasse instinctivement lâchée
Sans rien n’expliquer
Mais les débris je les ai bien gardés

je revois dans mon musée
Ces débris de porcelaine sculptés
Différentes formes constituées
Et à force d’observer
Je distingue un cœur brisé
Une forme bien teintée
D’un noir coagulé

J’ai ensuite saisi
Que le hasard m’a donné
Un objet d’art accablé
Un cœur brisé endeuillé

Vraiment on n’a plus rien à se dire
Tu restes et c’est à moi de partir
Les plus belles merveilleuses aventures
deviennent légendes dans le futur

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

3 Réponses à “Tu restes ,c’est à moi de partir”

  1. http://www.bonjourdesougueur.unblog.fr Dit :

    Si j’avais à mes côtés
    Celle qui ne m’a pas aimé
    J’apprécierais la journée
    Je resterais la nuit éveillé
    Je lui donnerais tout mon amour
    En échange d’un « je t’aime » en retour
    j’irais loin des gens
    Pour vivre ces merveilleux moments
    j’enchanterais son cœur
    En lui procurant tout le bonheur

    Si je trouverais son bien aimé
    Je lui échangerais ma destinée
    Ma richesse contre sa pauvreté
    Mon savoir contre son ignorance
    Mes qualités contre ses carences
    Je cèderai toute ma richesse ,
    Pour un petit moment de sa présence

    Si j’étais à la place de cette femme
    Je me mettrais vite en larmes
    En voyant ce riche mendiant
    Mon amour , qui à mon tour je quémande
    Auprès de celui qui m’est indiffèrent
    A ma pérenne et éternelle demande

    Si j’étais la vie
    Je renoncerais à exister
    Car il y a trop de vérités
    Qui font désespérer
    D’honnêtes gens merveilleux
    Ne revendiquant que le peu.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  2. http://www.bonjourdesougueur.unblog.fr Dit :

    Michelet ,la femme libre

    Avant de naître nos arrières parents étaient libres et têtus
    Ils se sont reculés dans ces montagnes en signe de refus
    Non aux colonisations non à leur civilisation
    Non aux dilapidations non à leur cohabitation
    Ils sont nés amazigh et ils sont fiers
    Michelet ,est née rappelant la kahina d’hier
    -Ne touchez pas à ma liberté
    A mon honneur à ma langue ; ma fierté
    Ma robe est un tableau marquant un peuple, une civilisation
    Mes bijoux que je fabrique s’ajoutent à cette démonstration
    Qui d’entre –nous ne cultivent pas ces oliviers
    Ces chênes et ces merveilleux figuiers ?
    Créant ainsi plusieurs métiers
    Pour ne plus jamais être domestiqués

    -Je suis née pour vivre librement
    Je conçois mes propres vêtements
    Je travaille pour être à l’abri de la nécessité
    Je m’embellis en mettant mes bijoux distingués
    Et on me tire du lot au premier jet
    Pour identifier cette femme par ces traits

    Pour tous ses sacrifices consentis
    Pour tous les efforts déployés
    Libre je l’étais et libre je le serai

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  3. Patricia Dit :

    « Tu trouveras, dans la joie ou la peine,
    Ma triste main pour soutenir la tienne,
    Mon triste coeur pour écouter le tien  »

    Alfred de Musset.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...