RSS

UN COLLOQUE LITTÉRAIRE À ORAN Hommage à Tahar Ouettar R.C

1 février 2011

LITTERATURE

UN COLLOQUE LITTÉRAIRE À ORAN Hommage à Tahar Ouettar R.C dans LITTERATURE logodzpr
UN COLLOQUE LITTÉRAIRE À ORAN
Hommage à Tahar Ouettar
R.C  - Mardi 01 Février 2011 – Page : 21

Un premier colloque consacré au défunt écrivain Tahar Ouettar sera ouvert mardi prochain au Théâtre régional Abdelkader-Alloula d’Oran sous le thème générique «Des bougies qui ne s’éteignent pas», a-t-on appris auprès des organisateurs. Cette rencontre jettera la lumière, trois jours durant, sur les oeuvres de Tahar Ouettar, «l’un des

pionniers de la littérature algérienne moderne qui a contribué à sa promotion et à l’enrichissement du paysage culturel en Algérie», a-t-on ajouté. Ce rendez-vous culturel, organisé sous l’égide de la direction de la culture en collaboration avec l’association culturelle El Jil, sera marqué par la présentation, par des universitaires et des hommes de lettres, d’une série de communications sur la personnalité littéraire de Tahar Ouettar. Une série de conférences a été programmée à l’occasion abordant, entre autres, «Tahar Ouettar, la bougie qui ne s’éteint pas», et «La tendance religieuse dans les écrits de Ammi Tahar», en plus d’un travail de recherche sur son parcours littéraire». Des récitals poétiques, des lectures littéraires, des partitions musicales de luth et une exposition des oeuvres de l’auteur du roman El Laz (L’As) figurent également au programme de cette rencontre. La manifestation sera clôturée par l’annonce des résultats du concours de poésie, auquel participeront plus d’une trentaine de poètes, ainsi que la remise des prix aux lauréats. Cette rencontre entre dans le cadre du programme culturel de proximité pour 2011, initié par la Maison de la culture d’Oran qui accorde un grand intérêt à la littérature, compte tenu de son rôle dans la relance des autres expressions culturelles et artistiques, selon la responsable de cet établissement. Tahar Ouettar, décédé le 1er août 2010, a laissé derrière lui un riche répertoire d’oeuvres littéraires comme El Laz, Ezilzal, Le Pêcheur et le Palais et Les Martyrs reviennent cette semaine, autant de succès qui ont été traduits vers plusieurs langues étrangères. La deuxième édition de ce colloque sera dédiée au défunt journaliste Bakhti Benaouda

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...