RSS

Une dernière par El-Guellil

19 janvier 2011

Contributions

Allez, une dernière et j’arrête ! Une dernière bouffée et on n’en parle plus.        C’est promis, la nouvelle année sera la dernière des dernières. C’est durant cette année que El Hadj El Guellil a décidé de fumer sa dernière clope. Cela fait des mois qu’il se prépare. Il se muscle les méninges pour se débarrasser de l’effet de la nicotine et n’arrête pas de pomper ses poumons pour ne recevoir en 2011 que de l’air pur. Pur de toutes les impuretés qu’il a absorbées durant ses 40 ans de cheminée. Il a même demandé l’assistance d’un médecin. Il s’est dit balak cette fois sera la bonne.



Comme zmane, la tendance était de toujours circuler avec une cigarette à la bouche, à notre époque, il faut, désormais, se cacher pour fumer. Edoukhane n’est pas bon pour la santé. Il n’est bon que pour accélérer la pendule de la mort. Cette pendule qui nous règle et dérègle à sa guise et qui nous laisse guère le choix à la vie. Mais Hadj El Guellil ne veut pas faire marche arrière. Il a fait le vide autour de lui. Il a filtré ses amis. Il a revu son emploi du temps pour effacer toutes les rencontres indésirables, il veut devenir zen et clean. Et oui, c’est à la mode être zen et clean. Oui mais comment ?

Hadj El Guellil ne veut pas de philosophie. Il veut juste arrêter de fumer. Ce n’est pas sorcier, je pense ! dira-t-il à toute personne qui lui demande s’il a commencé sa cure. « Alors, si El Hadj. Weche dhanit de ce poison qui t’a rongé les poumons et la poche toutes ces années ». « Yadra, rak foug el serj ? ». «Alors, dis-moi, tu es à combien par jour ? » Des questions qui reviennent chaque fois que El Guellil pointe le nez dehors. El houma est au courant de son projet et veut avoir les dernières nouvelles au point où maintenant il se cache pour fumer. 2011 ne fait que commencer et notre candidat non fumeur ne se sent pas encore prêt pour cette aventure. Les dernières émeutes et fluctuations du marché risquent de le dissuader. Il se remet à fumer pour oublier les prix.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...