RSS

Bouazizi giflE par une femme, Benali mis en faillite par une autre Leïla Trabelsi, cet «homme» qui a perdu…

19 janvier 2011

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Bouazizi giflE par une femme, Benali mis en faillite par une autre  Leïla Trabelsi, cet «homme» qui a perdu… dans Contributions chemin_16 date();Mercredi 19 Janvier 2011

Bouazizi giflE par une femme, Benali mis en faillite par une autre

Leïla Trabelsi, cet «homme» qui a perdu…

Derrière Benali, l’ex-président tunisien, une femme. Derrière le drame de Bouazizi, le jeune chômeur qui s’est immolé, une autre femme. La première s’appelle Leïla Trabelsi, la seconde est une policière anonyme, qui a giflé un chômeur. Retour sur le cas d’une femme qui a coûté «un pays» à son mari.

Cela a fait la «une» du journal français le Monde hier: Leïla Trabelsi a pris le soin d’emporter 1,5 tonne d’or de la Banque Centrale Tunisienne avant de s’envoler vers le Golfe trois jours avant que son mari ne comprenne que c’est la fin. Un sens aigu des réalités que cette femme a réussi à démontrer le long de sa carrière, qui répond aux règles de la caricature dans les régimes politiques dictatoriaux. Elégante, regard dur, sens des affaires, tyrannique et sans scrupules, cette femme a été tellement honnie par les Tunisiens qu’elle coûta son poste à son mari. Un facteur psychologique de rejet qui s’explique par la haine autant que par la réaction d’une bourgeoisie tunisienne de plus en plus «maquée» par le clan Trabelsi. «Il faut comprendre que cette femme et les siens ne dominaient pas la haute économie tunisienne, mais se contentaient de la parasiter, de plus en plus lourdement, jusqu’au point de rupture: la haute corruption des marchés stratégiques était devenue un poids, autant que l’image de cette femme». L’empire Trabelsi, incluant cette femme, son frère et sa myriade ses proches, a été déjà proclamé comme un Royaume à part entière depuis des années avec des extensions sur toute l’industrie tunisienne des services: hôtellerie, transport aérien, distribution alimentaire… etc. Et comme pour bien répondre au rôle, cette femme ancienne coiffeuse a réussi à mettre de côté le tout jeune président dès les premiers jours de son coup d’Etat médical contre le Père de la nation de cette époque: Habib Bourguiba. A coup d’Etat contre celui, répondait déjà le coup d’Etat de Leïla contre la 1ère épouse de Benali. Du coup, la bio de cette femme fait aujourd’hui le tour du monde: née en 1957, issue d’une famille pauvre de 11 enfants, «dont elle serait la seule fille», elle deviendra coiffeuse à Tunis, se marie, divorce et finit par décrocher le ticket pour un vrai conte de fée politique. Jeune, elle croise le chemin de Benali, chef de la Sûreté générale dans les années 80, l’épouse et lui donne une fille, détaille sa bio. Benali en fera sa femme une année après le coup d’Etat et lui donnera la place de sa première épouse. Une leçon technique sur l’opportunisme: Leïla utilise Benali pour sortir de sa misère autant que Benali avait utilisé sa première femme, fille d’un général, pour grimper l’échelle des pouvoirs. Dès lors, commence l’histoire d’une véritable prédation, expliquent tous les journalistes aujourd’hui: une livre sera même écrit sur cette femme de fer: «La Régente de Carthage» par Nicolas Beau et Catherine Graciet. La conquête des pouvoirs s’accompagnera d’une conquête des rouages économiques: appels d’offres, sport, show, médias, concessions, lignes de transport et agrément, tourisme, banques, téléphonie…etc. Le Royaume de Leïla est immense mais pèse de plus en plus sur l’économie du pays et sa classe d’affaire. C’est ce rapport de tension entre classe moyenne, haute bourgeoisie d’affaire et le clan Trabelsi qui expliquera, en partie, pourquoi la révolte populaire a bénéficié du soutien de la classe moyenne économique de la Tunisie. Le peuple était fatigué de Benali, l’économie était exsangue de Leïla son épouse. Pour supporter leur sort, les Tunisiens avaient même recouru à un casting de maffia pour désigner les actionnaires de leurs pays: le frère de Leïla, est dit «Sonny Corleone», figure noire du clan, selon les résumés de presse, la régente est dite «La coiffeuse» et la République est «Le Sultana Tarabulssia». A la fin de son «roman», Leïla se retrouve à peser donc des milliards de dollars et à les compter pendant que son mari se complaisait dans la bulle narcissique de sa «présidence» devenue presque (excepté pour le contrôle des polices) une présidence d’honneur. Le conte de fée durera 23 ans et sera brusquement interrompu par la révolution du Jasmin qui, elle aussi, est due au geste inconsidéré d’une femme: une policière qui ira frapper, gifler, un jeune chômeur tunisien de 26 ans, déclenchant la chute d’un régime dit solide et sans faille. Une sorte d’ironie du sort qui conforte l’opinion murmurée de beaucoup d’Algériens sur un dictateur qui s’est laissé traîné par le nez par sa femme et qui, à cause d’elle, a perdu un Royaume: Benali ne pouvait que «tomber» lui qui n’était même pas… L’homme de son propre couple. Sans basculer dans le sexisme islamiste, allergique au statut de la femme en Tunisie, les Algériens pointent du doigt une réalité immuable, selon eux: El Kheir (le bien) est une femme et Ecchar (le mal) est une femme.

M.B.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...