RSS

Pole&mic Par B. Nadir Un mardi comme les autres !

17 janvier 2011

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Pole&mic  Par B. Nadir  Un mardi comme les autres ! dans Contributions chemin_16 date();Lundi 17 Janvier 2011

Pole&mic

Par B. Nadir

Un mardi comme les autres !

Le ministre de l’Intérieur a dit «non» à la marche de mardi, devant être organisée par le RCD. Celui-ci s’entête et tient à sa marche qui est prévue samedi prochain. On avance toujours l’argument «sécuritaire» et «l’infiltration des terroristes».

Et pourtant, cette loi interdisant les marches a été initiée en 2001 par le gouvernement de Benflis, une loi visant tout simplement de mettre un terme à la protestation à Alger après la mort de Bouguermouh. Cela n’avait rien à voir avec la protestation. Et pour rappel, il avait été organisé une importante marche à Alger avec de légers incidents et les terroristes n’ont pas intervenu. Finalement de quoi a-t-on peur? Le pouvoir a peur que les Algériens reprennent goût à manifester, car c’est un mouvement «irréversible» pouvant aller jusqu’à demander le départ de l’exécutif. Les émeutes n’ont rien à voir avec la hausse des prix de l’huile et du sucre, car la majorité des jeunes protestataires ne travaillent pas et donc ne connaissent pas les prix. Il y a un malaise politique où l’Algérien a peur de l’avenir. Nous ne savons pas de quoi sera fait demain tellement que l’on nous a noirci le tableau? Le pouvoir aurait dû autoriser cette marche en demandant au RCD et autres organisations de se contenter d’un sit-in ou d’appeler le peuple à ne pas trop «envahir» Alger en autorisant des manifestations à travers le pays. Le pouvoir ne devrait pas avoir peur de ses enfants. Le meilleur exemple nous est venu de la Kabylie où le jeune Toufik, enlevé par les terroristes, a été libéré grâce à une imposante marche des citoyens. On ne devrait pas avoir peur car c’est un peuple qui a refusé de plier l’échine et rejeter le plan machiavélique des intégristes. Ce n’est pas un appel d’un sanguinaire qui fera changer l’Algérien de son attachement à sa République, sa terre ainsi que son désir de liberté. Le pouvoir a oublié l’engouement des Algériens pour leur Equipe Nationale de football. A cette époque, on aurait dû aussi interdire l’«explosion» de joie dans les rues si l’argument terroriste tenait la route. Il est impératif de tirer les leçons nécessaires des émeutes et de ce qui se passe juste à côté de chez nous!

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...