RSS

Zid ya Bouzid! par El-Guellil

16 janvier 2011

Contributions

Bouzid a quaranteneuf ans seulement et il a déjà 15 enfants, oui 15 enfants. Zid ya Bouzid ! Sa femme, Nafissa, est «spécialiste» des jumeaux, des triplés et des quadruplés: nafsa toute l’année ! Elle a trente-neuf ans seulement et elle paraît en avoir cinquante-neuf. Elle était belle,

mais elle a tout perdu de son attrait : des rides, des cernes, des yeux vidés et des cheveux parsemés de fils blancs… Elle a eu deux fois des quadruplés; ça fait huit, une fois des triplés; ça fait onze et deux fois des jumeaux, ce qui fait en tout, et pour l’instant seulement, quinze enfants dont huit garçons et sept filles. Mais là n’est pas le problème. Le hic c’est son travail; il est agent de sécurité dans une entreprise et touche 15.000 DA par mois. Et afin d’arrondir ses fins de mois difficiles, extrêmement difficiles, le soir, généralement après 17h, il vend des cigarettes devant le café du coin, mais il n’y arrive toujours pas. Ce n’est pas encore le pire. Le pire du pire est que sa fille aînée a 21 ans, (il a épousé Nafissa alors qu’elle avait 18 ans seulement), et va se marier !!! Et il lui faut une dot !!! Quelques bijoux, un trousseau et beaucoup d’autres choses qu’elle doit emmener avec elle, chez son mari, dans la maison de ses beaux-parents. Que faire? Sa fille chérie ne peut pas aller comme ça, sans rien, à son nouveau foyer, c’est pas faisable, que diront les voisins, la famille? Que faire ? Bouzid décida alors de demander un prêt à son entreprise. Aussitôt dit, aussitôt fait. Et le prêt fut accordé. Mais le problème est qu’on ne lui donna que … deux millions de centimes. Que faire avec deux millions de centimes ? A peine un tout petit trousseau. Le strict minimum. Il décida alors de vendre un rein. On lui fait passer une visite médicale complète, plusieurs bilans. Et le verdict tomba : il avait des calculs dans ses reins, des pierres, toute une carrière. Comme quoi…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...