RSS

Sra…ma…sra Par Sayah Cherche désespérément stratégie anti-émeute

13 janvier 2011

Non classé

Le Carrefour D’algérie

Sra…ma…sra  Par Sayah Cherche désespérément stratégie anti-émeute chemin_16 date();Jeudi 13 Janvier 2011

Sra…ma…sra

Par Sayah

Cherche désespérément stratégie anti-émeute

L’émeute est passée. Les meutes aussi, me semble-t-il. Que faire maintenant ? Comment opérer pour que de pareilles mésaventures ne puissent se répéter ? Comment agir de façon à tuer dans l’œuf toutes tentatives de pillage,

de sac et de destruction ? Depuis 1988, cela se répète à chaque fois qu’un groupe de citoyens se sent lésé dans ses droits ou pense l’être. Faut-il ramasser tous les pneus usés et les brûler une fois pour toutes ? Faut-il exiger, de chaque automobiliste, la présentation du pneu usé afin de se faire délivrer un neuf ? Faut-il aussi concasser toutes les pierres, les émietter pour que les jeunes écervelés ne trouvent rien à lancer sur les casques de nos agents de l’ordre ? Que faut-il faire pour ne plus revivre la psychose des batailles des rues ? Devrait-on demander à tous les propriétaires de magasins de se doter de vitres blindées et de rideaux en acier forgé ? L’émeute est passée ! Momentanément; me semble-t-il. Les pillards et les loufoques de tous bords attendront le moment propice pour se ruer vers des butins offerts à leur merci. N’importe quelle autre décision d’un gouvernement mal aimé, mal estimé, leur redonnera espoir de ré envahir la rue.

C’est un espace où ils ont appris à se conjuguer à la masse. C’est un espace où toutes les formes d’expression leur sont acquises. Et c’est là où ils se sentent le plus écouté. Alors que faire maintenant que le silence est retombé ? Qui va oser chercher l’autre ? Le décideur qui s’oblige à chercher un remède à un mal défini ou le pillard qui se la coule douce en attendant d’autres réprobations, d’autres soulèvements ? Le décideur reverra-t-il sa politique envers la supposée société civile, les prétendues associations qui se sucrent à l’œil, les formations politiques qui deviennent muettes dès que le glas sonne ? Le décideur optera–t-il pour une autre stratégie de proximité afin de cerner mieux les attentes d’une population de laissés pour compte ? Rien n’est, à l’évidence, moins sûr ! Nos décideurs nous ont appris, qu’une fois la bourrasque passée, ils se remettent à ronfler en espérant seulement que leur sommeil ne réveille pas ces excités sortis de nulle part. Bon sommeil, mon vieux, ça servira, peut-être à la prochaine alerte. N’est-ce pas ???

medhayas@yahoo.fr

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...