RSS

Pole&mic Par B. Nadir Les intégristes de retour?

11 janvier 2011

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Pole&mic  Par B. Nadir  Les intégristes de retour? dans Contributions chemin_16 date();Mardi 11 Janvier 2011

Pole&mic

Par B. Nadir

Les intégristes de retour?

Comme prévisible, les fondamentalistes et les intégristes tentent de forcer leur retour sur la scène politique, en voulant exploiter les émeutes et la colère des Algériens. Ali Belhadj a tenté de «chauffer» les esprits à Bab El Oued, avant d’être hué par les jeunes ayant refusé d’être guidés par l’un des provocateurs de la  tragédie nationale. Aussi paradoxale, toutes les ailes du FIS se sont mises en service et en mettant de côté tous leurs différents, pour ne parler que de  la crise algérienne.

Du coup, les Djazâaristes ont investi l’espace médiatique sachant que des chaînes n’hésiteraient pas à les solliciter comme Al Djazira et tant d’autres, qui ont soutenu le GIA. Abbés Madani, qui n’avait fait que de rares apparitions depuis qu’il s’est exilé au Qatar, a publié un long communiqué au nom du FIS soutenant le soulèvement «pacifique», tout en demandant la libération immédiate de son ex-compagnon Ali Belhadj, libéré le samedi après être interpellé par les forces de l’ordre, et rééditant indirectement les revendications de San Egidio. Madani n’a pas hésité à accabler le pouvoir tout en insinuant sur l’arrêt du processus électoral en parlant d’une légitimité accaparée et subtilisée par le pouvoir. Les «officiers libres», sur leur site de l’ANP ont très vite réagi en publiant un communiqué sur la situation du pays en faisant l’amalgame et en s’adressant plus aux officiers, qu’au simple citoyen et en ne parlant point de la cherté de la vie. Des vidéos sur les interventions des leaders islamistes ont largement été diffusées sur les sites. Cette sortie musclée des islamistes a fait craindre le MSP qui a radicalisé ses positions en craignant pour sa popularité encore en chute. Dans les esprits des islamistes et des anciens du FIS, le pouvoir vivrait ses dernières heures et veulent se replacer en cas où, Bouteflika décide d’écourter son mandat, ou d’organiser des élections, ou encore de les réhabiliter. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, l’organisation terroriste a aussi diffusé son communiqué sur le bilan du mois passé et daté du jeudi passé où, l’AQMI n’a pas dit mot sur les enlèvements et en démentant tout ce qui a été rapporté à propos de l’intense opération de ratissage en Kabylie en laissant entendre que l’organisation n’aurait perdu aucun de ses éléments. Ce qui est totalement faux. L’ex- GSPC tente de se montrer puissant militairement et «humaniste», en laissant croire qu’il ne vise pas la population. Le but du communiqué, qui semble être rédigé à la «va-vite», ne viserait que pour marquer l’événement. L’intégrisme guette encore la République !

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...