RSS

La mort de mon père

11 janvier 2011

Histoire

Mardi 11 janvier 2011 5h01 De: « [Histoire du Cl-Positif] Christian »

J’ai eu la douleur de perdre mon père il y a quelques années,   des suites d’une opération   chirurgicale qu’il n’a pas   supportée. Ça n’a pas été facile d’accepter   son absence. Il était un modèle,  un contre-modèle, et même si il a   été dans mon enfance un père déficient,   je lui ai pardonné.

Nous étions de vrais amis. Il me donnait de la force. J’ai réussi, peu  ou prou, à être ce que je suis,   sans lui, mais aussi grâce à lui. Il y a peu de temps, j’ai fait un rêve étrange. Je ne sais pas   si un songe peut être un   « messager » de l’au-delà. Mais je vous livre tout de même son   contenu, parce qu’il m’a aidé à   mieux vivre par la suite et qu’il   peut peut-être apporter un   réconfort (une réponse ?)  à   toutes les personnes qui ont   perdu un proche.

Dans ce rêve, je marchais sur   la plage avec mon père. À chaque pas, j’avais comme des   flashes de ma vie passée, des   épisodes heureux de mon enfance,   des tracas aussi, des moments   forts, des éclairs de confiance,   des bouffées de chaleur humaine. À chacune des scènes, triste ou   joyeuse, correspondait une série   d’empreintes de pas dans le sable :   les miennes et celles de mon   père.

La dernière partie de notre   balade était accompagnée de   flashes particulièrement   douloureux : la maladie, la mort,   la perte, la détresse, etc…   Alors, je me suis retourné et   j’ai vu une seule série   d’empreintes dans le sable : les   miennes. Effondré, je demandais à mon   père : « Tu m’avais dit que tu   serais toujours là, même dans les   pires moments de ma vie.   Pourtant, quand je regarde le   chemin parcouru, je vois bien que   j’ai vécu récemment des passages   vraiment difficiles tout seul.

Tu n’étais pas à mes   côtés ! Où sont passées tes   empreintes ? Qu’est ce que cela   signifie ? Que tu m’abandonnes   quand j’ai le plus besoin de toi? »

Alors mon père répondit :  « Même si je ne fais plus partie   de ce monde, je t’aime et je ne t’ai   jamais quitté. Pendant toutes ces   épreuves, quand tu voyais une   seule série d’empreintes de pas,   ce n’étaient pas les tiennes,   mais les miennes : je te portais   dans mes bras. »Même quand nous pensons être   seuls, nous sommes accompagnés.         D’une certaine manière, les   personnes qui ont compté pour   nous dans la vie et qui   disparaissent laissent derrière   elles une empreinte. Ce sont les   signes de leur présence et de   leur « réalité » dans notre monde :   elles continuent de vivre à nos   côtés, par nous et en nous.

Notre éducation, nos habitudes,   nos manières de penser sont   souvent les héritages légués par   ces personnes. Ce sont autant   d’armes pour affronter les   moments difficiles de la vie.

« Il y a plus de morts que de   vivants, ce sont les morts qui   dirigent les vivants ».       Auguste Comte

Passez ce mail à ceux qui   comptent pour vous.     ©2010 Christian Godefroy, Chesières Reproduction autorisée sans aucune modification du texte et avec la mention de l’origine: www.cpositif.com

chalet Imniac 27, Chesieres, VD CH 1885, SWITZERLAND

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “La mort de mon père”

  1. rebellesimpliquees Dit :

    j’ai souvent entendu cette histoire, et je ne m’en tanne pas! Quelle belle leçon!

    Rebelle

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...