RSS

Point de vue Par Ahmed Meskine Achoura et Noël

27 décembre 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Point de vue

Par Ahmed Meskine

Achoura et Noël

Le Moyen Orient ne cessera pas de nous étonner en même temps qu’il nous donne des leçons d’humilité et de tolérance. A l’Achoura on pouvait voir à la télévision libanaise une cérémonie de célébration de cette grande évocation de l’Histoire musulmane, regroupant chrétiens et musulmans chiites,

dont les religieux ont défilé à la tribune pour évoquer chacun dans ce qu’enseigne sa religion les bienfaits de l’amour de l’Autre et l’affreux assassinat d’El Hosseine. Ce partage de valeurs communes permet un rapprochement des communautés et réduit les divisions. Chacun enrichissant l’autre. A Noël fête religieuse chrétienne, la même ambiance règne dans les églises où se rendent des dignitaires musulmans pour marquer un évènement qui n’est pas étranger à l’Islam, étant donné que notre religion voue un respect à tous les prophètes du monothéisme. Même Histoire, même valeur. Pourquoi alors ne pas commencer par parler de civilisation islamo-chrétienne au-delà des divergences où le Judaïsme a joué le rôle du «souffleur sur le feu» pour imposer cette notion réductrice qui se fait appeler «judéo-christianisme», juste pour préserver des intérêts politiques, économiques mais certainement pas culturels et cultuels ou encore humains. Le débat a toujours été détourné de sa vocation et personne n’a eu à y gagner. Les Chrétiens arabes parlant la langue arabe, réfléchissant en arabe et bien que minoritaires s’impliquent pleinement dans la vie sociale arabe. Lorsque Israël frappe au nom de «sa» démocratie aucune distinction entre musulmans ou chrétiens n’est faite. Ils reçoivent les mêmes bombes subissent les mêmes affres d’une guerre menée justement au nom du judaïsme. Il frappe aussi bien l’Achoura que Noël aussi bien les chrétiens que les musulmans. Il frappe tout ce qui ne lui ressemble pas sans distinction

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...