RSS

Actualités : WIKILEAKS Driss Djazaïri, heureux de se rendre disponible pour Israël

21 décembre 2010

Non classé

Driss Djazaïri, l’ambassadeur d’Algérie en Suisse, ramerait-il à contre-courant de l’attitude diplomatique officielle vis-à-vis d’Israël que l’Algérie, au demeurant, ne reconnaît toujours pas comme Etat ? A Genève, en conclave restreint, en marge de la réunion du comité préparatoire pour la conférence d’examen du traité de non-prolifération nucléaire, le diplomate algérien s’est déclaré heureux «de se rendre disponible pour les Israéliens» concernant le processus de paix au Proche-Orient.


Sofiane Aït-Iflis – Alger (Le Soir) – On doit de connaître cette disponibilité de Driss Djazaïri à se rendre utile pour les Israéliens dans les négociations de paix au Proche- Orient à Wikileaks. En effet, selon un câble classé confidentiel daté du 13 mai 2009 et publié le 19 décembre 2010, Driss Djazaïri, réuni en conclave restreint avec la sous-secrétaire d’Etat américaine pour la vérification de la conformité et de la mise en œuvre du traité, Rose Gottemoeller, et auquel a assisté l’ambassadeur égyptien, Mahed Abdelaziz, a affirmé qu’il serait heureux de «se rendre disponible pour les Israéliens» concernant le processus de paix au Proche-Orient ainsi que le désarmement de l’Iran. Une offre de service qui étonne lorsque l’on sait que, officiellement, l’Algérie se refuse d’entretenir la moindre relation diplomatique avec Israël, un Etat qu’elle ne reconnaît pas d’ailleurs. Mais au-delà de l’étonnement qu’un tel «bavardage de coulisses » diplomatiques pourrait susciter, il est à s’interroger si Driss Djazaïri exprimait une position de l’Etat algérien ou bien parlait pour son propre compte. La question mérite d’être posée. Car il va sans dire que la proposition formulée par l’ambassadeur algérien ne peut être admise comme une inadvertance. A ce stade de la responsabilité diplomatique, un tel manquement au sacerdoce diplomatique officiel n’est pas permis. Ceci, bien entendu, à supposer que Driss Djazaïri ait voulu se rendre généreux pour des dividendes liés à sa carrière personnelle. Il en est plus grave autrement, c’est-à-dire si par sa proposition il traduisait une attitude officielle mais non assumée publiquement de l’Etat algérien. Logiquement, maintenant que Wikileaks a livré cette confidence, il est à attendre un commentaire des affaires étrangères algériennes.
S. A. I.

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2010/12/21/article.php?sid=110300&cid=2

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...