RSS

Signes extérieurs de pouvoir par Oualid Ammar

19 décembre 2010

Contributions

Alger n’est pas l’Algérie. Mais, celle-ci fait rêver de nombreux Algériens de l’Algérie profonde. A tort ou à raison, peu importe. On sait qu’à l’intérieur du pays, à côté des corps constitués, cohabitent – souvent en grande harmonie- des notables. De nouveaux notables synonymes de puissance d’argent qui n’existaient pas il y a une trentaine d’années. Ils sont facilement repérables. Soit par leurs magasins, leurs biens immobiliers ou encore leurs grosses cylindrées rutilantes. C’est peut-être caricatural, mais en général c’est ainsi qu’on les débusque.



A Alger, c’est différent. L’immensité de la ville rend l’exercice de repérage plus compliqué d’autant plus que la ratatouille sociale est si chaotique que de nombreux Algérois se prennent pour des «quelqu’un». Ne parlons pas des critères ou des normes classiques de nature à déterminer qui est ou n’est pas un notable, grand, moyen ou petit. Il se trouve qu’à ces nouveaux notables correspondent de nouveaux critères. Pistes.

On sait que les services de police ou de gendarmerie s’appliquent à faire respecter le code de la route et que les permis de conduire suspendus se comptent par milliers. Eh bien, il y a une exception notable qui ferait sortir de ses gonds le commissaire Lazouni, vénérable animateur de l’ex-émission «le motard invisible» : des bus roulent impunément sur la bande d’arrêt d’urgence au vu et au su de tout le monde. Quelques explications à cette violation du code de la route : ces bus seraient autorisés à rouler sur cette voie spéciale, ces bus s’autoriseraient seuls à le faire, ou encore ces bus sont couverts en «haut lieu». Nous y voilà ! En «haut lieu» ! Le propriétaire de cette tentaculaire entreprise d’autobus (2 à 3 000 engins, dit-on) qui viendrait d’entrer dans le capital d’une compagnie étrangère pour 50 millions d’euros, serait un intouchable. Grand bien lui fasse ! C’est le dernier des centres d’intérêt des automobilistes qui veulent seulement que ces bus ne bouchent pas la bande d’arrêt d’urgence, respectent le code de la route comme tout le monde, qu’ils ne roulent pas à 100km à l’heure, et qu’ils ne leur fassent pas de queue de poisson.

Il n’y a pas que des bus qui peuvent être un signe extérieur de pouvoir. Arracher des pins centenaires du domaine forestier pour y engager une promotion immobilière privée et construire à la place d’horribles immeubles, cela est aussi un signe extérieur de pouvoir. Arracher également la plaque métallique qui mentionne que c’est – ou que c’était – un périmètre des eaux et forêts. Construire sur le domaine maritime sans que trois ou quatre ministres successifs n’aient pu y mettre un terme, n’est-ce pas un exploit que seul, ce «promoteur immobilier», nouveau «notable», est capable de réaliser. A côté de ces exposants en signes extérieurs de pouvoir et de la multitude – le «ghachi», si vous préférez – qui ne sait plus où donner de la tête, un avis de recherche des pouvoirs constitués est lancé.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...