RSS

Tramoui ou non par El-Guellil

16 décembre 2010

Contributions

A vos pelles, prêts? Partez! Oran, ville de la creuse. Il n’y a pas un quartier, une artère qui échappe à la «creusasse». Des crevasses. Partout. Gouffre avalant des budgets. Gouffres avaleurs de main-d’oeuvre. A peine a-t-on fini de boucher un trou, qu’on troue. Une fois c’est l’eau. Une autre fois c’est el ma. Quand l’eau et el ma, c’est réglé. C’est une fuite. Notre ville ressemble à une baghrira avec beaucoup de miel pour les creuseurs en chef, et quand la visite d’un officiel pointe du nez, rapidement n’farchou el godrone. Qu’il pleuve ou qu’il neige.

El goudrone kayène, kayène. Maâlich. On décapera après. On reprendra les travaux après. L’essentiel est que les chefs ma ichoufou oualou. Les conducteurs de bagnoles sont hors d’eux. Zdreuv. C’est un pneu qui a pété par la grâce d’un trou. Rezdreuv, c’est le cardan qui entre dans la famille de akhaouatt kana. C’est la fête chez les mécanos. On doit relancer la consommation. Les boutiques de pièces détachées qui chômaient reprennent du poil de la bête. Faut bien que ça travaille. Maintenant c’est le tramoui ou non, c’est tramway quand-même.

Alors creusons. Ma ville est le creuset des creuseurs. El haffara. Les chauffeurs n’ont qu’à faire attention. Il leur est demandé plus de vigilance. Faire attention aux piétons qui traversent défiant toutes les règles de la «piétonnation». Les chauffards qui vous brûlent la politesse, les stops et la priorité. Mais «sirtout», surtout, il faut qu’ils apprennent à choisir les trous les moins profonds s’ils veulent arriver à bon port, sans trop de dégâts.

Amala «creusez, fouillez, bêchez; ne laissez nulle place où la main ne passe et repasse». Un trésor est caché… dans le budget des villes. Creusez! Défoncez! Dépensez! Kayène el pétrole kayène. Creusez des trous dans les caisses. Qu’est-ce que c’est….

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Tramoui ou non par El-Guellil”

  1. Bonnes manières Dit :

    J’ai adoré lire votre post, quel style, quelle verve !

    Et vive Oran tout de même ;)

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...