RSS

Une histoire H’midanesque! par El-Guellil

11 décembre 2010

Contributions


C’est l’histoire de H’mida, au souffle de la vie coupé net, qui a décidé de dormir jusqu’à ce que mort s’en suive…N’ayant pas pu donner un sens «positif» à sa chienne de vie, H’mida

qui court après un boulot « fantôme» depuis des lustres, en cachant son diplôme d’ingénieur «virtuel» sous son aisselle a, donc, décidé de roupiller pour tromper ses gros soucis contre lesquels il n’y peut absolument rien. Alors pour dormir le plus longtemps possible, H’mida s’est débrouillé une décoction «magique» à base de plantes médicinales qui lui permet de plonger dans les bras de Morphée pendant vingt- deux heures sur vingt-quatre. Donnant un sens «tragique» au fameux proverbe selon lequel celui qui dort dîne, H’mida est alimenté par sa mère bouleversée une seule fois par jour avec un morceau de pain rassis imbibé de lait et de « faux » miel. Jusqu’au jour

où H’mida décida de ne plus se réveiller, jusqu’à ce que son père lui trouvât un boulot à sa guise. Lancé dans un parcours du «bombardant», l’infortuné père courut à droite, à gauche, en haut, en bas, pour trouver un petit job à son fils H’mida.

Après des mois et des mois et des centaines de kilomètres parcourus par les pieds plats du papa à H’mida, un menu boulot fut enfin trouvé au « roupilleur » par vocation. Se rendant jusqu’au lit miteux où H’mida ronfle depuis des années sans jamais tomber du plumard, le père annonça enfin la bonne nouvelle à H’mida : «réveille-toi mon fils, je t’ai enfin trouvé un boulot H’mida ! ».

Ouvrant à moitié l’œil gauche, H’mida eut cette boutade «h’midanesque»: « Vas-y boulotter toi qui n’a pas de père, moi, tant que j’ai un père formidable comme toi, je continue à dormir jusqu’à ce que mort s’en suive, bonne nuit papa et à l’au-delà ! ».

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...