RSS

LORS D’UNE CONVIVIALE RENCONTRE L’oeuvre de José Saramago revisitée

7 novembre 2010

LITTERATURE

L’oeuvre romanesque de l’écrivain portugais José de Sousa Saramago, prix Nobel 1998, l’ibère qui voulait se réapproprier sa «berbérité», a été au centre d’une conférence donnée vendredi en marge du XVe Salon international du livre d’Alger (Sila).

Devant un public venu nombreux, constitué de lusophones mais aussi de simples curieux, Carlos Reis, recteur de l’université d’Aberta (portugal) et membre de la fondation José Saramogo, a évoqué le parcours de l’écrivain et de l’intellectuel « rebelle », récemment disparu. Plus que le style d’écriture, c’est surtout la démarche de l’écrivain dans la construction romanesque qui vaudra à Saramago une reconnaissance internationale avant de lui ouvrir les portes du Nobel de littérature, dira l’orateur qui expliquera que l’ensemble de l’oeuvre de l’écrivain est marquée par ce « mélange qui mêle histoire (celle du portugal), fable et critique acerbe de l’ordre politique, voire social ». Depuis « Le Dieu manchot », roman publié en 1982 et qui le fera connaître en dehors du Portugal, jusqu’à « Caien » (2009) en passant par « L’aveuglement » ou encore « Le voyage de l’éléphant », Saramago n’aura de cesse de fustiger, tour à tour l’ordre religieux, le libéralisme économique, comme d’ailleurs la morale sociale et l’hypocrisie des individus, dira l’universitaire. Les textes bibliques qu’il a revisités à sa manière dans « Caien » ou « L’Evangile, selon Jésus-Christ », par exemple, lui vaudront les critiques de l’Eglise, mais aussi du gouvernement portugais. Censuré par ce dernier, accusé par les religieux de « porter atteinte au patrimoine religieux des Portugais », l’auteur quitte le Portugal en 1998 et se réfugie aux Iles Canaries.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...