RSS

Création du Club des éditeurs algériens SUITE À UNE RÉUNION DE 50 ÉDITEURS EN MARGE DU SILA

4 novembre 2010

LITTERATURE

Création du Club des éditeurs algériens SUITE À UNE RÉUNION DE 50 ÉDITEURS EN MARGE DU SILA dans LITTERATURE logo_imp
Edition du Jeudi 04 Novembre 2010

Culture

Création du Club des éditeurs algériens

SUITE À UNE RÉUNION DE 50 ÉDITEURS EN MARGE DU SILA


Par : Sara Kharfi


En marge de la 15e édition du Salon international du livre d’Alger, cinquante éditeurs algériens se sont réunis, le 1er novembre dernier. Ils se sont entendus pour créer un club des éditeurs algériens. Un conseil composé de 23 membres a été élu, ainsi qu’un bureau de neuf membres. Secondée par Rabah Mahmoudi et Abdellatif Benmouradi, respectivement directeurs des éditions Dar Kortoba et Dar Abdellatif, nommés comme vice-présidents, la présidence du bureau de ce club est revenue à Mohamed Mouloudi, directeur des éditions Dar El Ouaye.
Ce Club des éditeurs algériens complète, en quelque sorte, le travail du Syndicat national des éditeurs du livre (Snel) puisqu’il ambitionne de permettre à l’éditeur d’être un acteur actif dans la culture, contrairement au syndicat qui milite généralement pour le bien de la profession. De plus, le club est créé dans un contexte assez intéressant puisque le livre connaît une réelle dynamique ; et comme nous sommes aux portes de l’événement Tlemcen, capitale de la culture islamique, qu’organisera l’Algérie en 2011, il est important que les éditeurs s’organisent et créent une et/ou des structures qui puissent les rassembler et les unir afin qu’ils participent effectivement au développement de la lecture et du lectorat en Algérie, d’autant que durant l’année 2011, un bon millier de livres sera édité. “On aspire à prendre part à cette importante manifestation, à travers notamment l’organisation de formations, de journées d’étude, de séminaires, etc. et non à travers l’édition uniquement”, nous explique M. Mouloudi. Avec la création de ce club, les éditeurs membres aspirent à participer à l’essor et au développement du livre et de la lecture en Algérie, à [re]dynamiser le secteur de l’édition à travers l’organisation de séminaires, de rencontres, de conférences et de journées d’étude et à installer un climat de débat et de confiance entre les structures et autres entreprises en charge du livre en Algérie. “On souhaite travailler avec des ministères algériens comme ceux de la Culture, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de l’Éducation, ainsi qu’avec des structures étrangères, comme des associations ou encore des ONG, et ce dans le but de promouvoir les méthodes de développement du livre et de la lecture en Algérie, surtout chez les enfants”, appuie le président du Club des éditeurs algériens.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...