RSS

6.“Condamnée à la solitude” La nouvelle de Adila Katia

30 octobre 2010

1.Extraits

6.“Condamnée à la solitude” La nouvelle de Adila Katia dans 1.Extraits logo_imp18586 dans 1.Extraits
Edition du Samedi 30 Octobre 2010

Des gens et des faits

“Condamnée à la solitude”

La nouvelle de Adila Katia

RéSUMé : Apaisée par la mort de M’hand, Zohra se remet doucement. Les années sont passées. Elle ne pensait plus au mariage. Ghania était née. Elle l’adorait et s’en occupait avec joie. Un jour, en rentrant de la fontaine, elles croisent leur frère et son ami venu visiter la région…

6eme partie

Qui est cette charmante femme ?

Zohra était déjà loin lorsque l’ami demanda à Ali.
- Qui est-ce ?
- Ma sœur, lui répondit-il.
- Elle est divorcée ? Ou mariée ? l’interrogea son ami.
- Elle ne s’est jamais mariée… Quand elle était jeune, elle était toujours malade. Maintenant, elle n’y pense plus.
- Si je la demandais, accepterais-tu ? s’enquit l’ami qui n’était autre que Boualem.
- Qu’est-ce que vous ferez de votre femme ? voulut savoir Ali.
- Je suis veuf et j’ai besoin d’une compagne… Emmène-moi voir ton père !
- Nous ne continuons pas la visite ?
- Il y a plus urgent, l’interrompit Boualem. Il faut l’aider à retrouver le sourire. Ce qui m’a fait le plus mal, c’est son regard douloureux et résigné… Comme si elle ne doit rien attendre de bon de la vie !
Ali était très impressionné par l’empressement de Boualem, professeur au lycée, qu’il avait rencontré lors d’une conférence. Ils étaient devenus amis depuis.
Ali le quitta quelques minutes le temps d’aller prévenir son père. Celui-ci consentait à le recevoir. Hamou était rentré d’Allemagne dès qu’il eut sa retraite.
Il était très peiné de voir Zohra toujours aussi triste, n’ayant pas eu la chance de fonder un foyer en même temps que les filles de son âge. C’était la raison de son consentement lorsque Boualem fit sa demande. Le jour même, la date du mariage fut fixée. Zohra n’avait pas été mise au courant.
Lorsque Adidi l’apprit, elle manqua de tomber à la renverse. Ils étaient dans leur chambre, Hamou étendu sur son lit, Adidi assise en tailleur près de Ghania qui s’endormait dans son petit lit.
- Il va te la renvoyer, dit-elle. Tu aurais dû me prévenir.
Hamou se redressa et la regarda, les sourcils froncés.
- Je ne comprends pas pourquoi ! Elle n’a aucun handicap. Pourquoi ?
- Je n’arriverai pas à t’expliquer pourquoi, répondit-elle en baissant les yeux. Hamou la saisit par le bras la forçant à se tourner vers lui. Elle avait pâli et fut retenue par la poignée ferme de son mari lorsqu’elle voulut reculer.
- Qu’est-ce qui ne va pas ? demanda-t-il en martelant sur chaque mot. Que lui est-il arrivé ?
- D’après le marabout que j’ai consulté pour qu’il lui vienne en aide afin de fonder un foyer, il m’a affirmé qu’elle n’était pas normale. Qu’elle serait incapable de tenir son rôle de femme.
- Comment as-tu pu croire en ce charlatan ?
- Il me l’a décrite avec sa tristesse, sa passivité. C’était comme s’il la connaissait, ajouta-t-elle. C’est pourquoi tu aurais dû m’en parler et je t’aurais prévenu.
Hamou la relâcha et s’étendit à nouveau tout en lui répondant :
- Elle se mariera avec lui. Elle reviendra si elle n’est pas normale. Elle sera la bienvenue.
Près d’un mois plus tard, Zohra convolait en justes noces. Hamou avait été très inquiet lorsque Zohra, une fois promise, devint plus triste et plus soucieuse que jamais. Elle avait aussi perdu du poids.
- Pourquoi Zohra ? Crois-moi, lorsque je t’ai dit que si tu n’es pas heureuse chez Boualem, tu seras la bienvenue. Tu n’as rien à craindre. Tu as ma bénédiction. Tu mérites tout le bonheur du monde…

À suivre
A. K.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...