RSS

18.La nouvelle de Adila Katia L’inavouable

30 octobre 2010

1.Extraits

18.La nouvelle de Adila Katia L’inavouable dans 1.Extraits logo_impng56n0 dans 1.Extraits
Edition du Jeudi 24 Mars 2005

La nouvelle de Adila Katia

L’inavouable

 


RÉSUMÉ : Rachid parvient à réconforter sa femme. Il reconnaît que sa mère s’emporte facilement et le lui reproche. Il tient à vivre tranquille avec sa famille. Latéfa veut bien faire un effort, par amour pour son mari…

Latéfa ne se fait aucune illusion quant à sa belle-mère. Elle a beau avoir promis de faire un effort pour que leur relation au sein de la famille soit vivable, à la première occasion, elle se met à lui crier dessus.
Comme elles sont seules durant la journée, Ouarda ne prend pas de gants. Elle ferme la porte d’entrée à clef pour ne pas être surprise par son mari Mustapha. Rachid ne rentre qu’une nuit sur deux, maintenant qu’il avait repris ses cours d’éducation physique. La maison ne vit que les week-ends, lorsque ses belles-sœurs et ses beaux-frères rentrent de l’internat. Pendant tout ce temps, Ouarda s’adoucira un peu. Mais elle ne se retenait pas pour autant de la critiquer devant toute la famille. Rien n’est épargné. Sa façon de faire le ménage, de cuisiner… Tous les plats qu’elle prépare sont fades au goût de sa belle-mère. Si ses enfants se gardent de faire des réflexions, Mustapha n’hésite pas à prendre sa défense.
Un soir, sentant que sa femme en avait trop dit et certainement blessé Latéfa par ses propos, il la rejoint à la cuisine où elle terminait de laver la vaisselle. Il veut lui dire un mot gentil pour la réconforter et la rassurer.
- Le dîner était délicieux. Ne l’écoute pas, dit son beau-père, faisant allusion à sa femme et à sa mauvaise langue. Tu commences à la connaître maintenant.
- Hélas, j’ai le sentiment que je n’aurai jamais de grâce à ses yeux. Je ne serai jamais parfaite, encore moins la femme idéale pour son fils. Elle ne cesse de me critiquer. Il y a des fois où j’en ai marre.
- Non, il ne faut surtout pas craquer. Sois forte, la prie son beau-père. Un jour, elle verra ta réelle valeur.
- Quand ? soupire la jeune mariée. Je ne me fais pas d’illusions. Jamais elle ne m’appréciera.
- Il faut rester optimiste. Elle a un cœur, elle finira par changer de sentiments et, donc, de comportement.
Mustapha s’apprête à ajouter quelque chose quand Ouarda entre dans la cuisine. Ses yeux lancent des éclairs.
- Je me demandais où tu étais passé, lui dit-elle. Qu’est-ce que tu fais ici ? Avec elle…
- Rien, répond Mustapha, sur la défensive. J’étais venu vider le cendrier.
- Pourquoi cela t’a pris autant de temps ?
- Je viens juste d’entrer, rétorque Mustapha, en s’apprêtant à sortir. Qu’est-ce qui te passe par la tête ?
Ouarda secoue la tête, l’air mauvaise. Elle lève le bras et lui barre le passage.
Latéfa prend conscience que son beau-père vient de donner l’occasion à sa femme de créer un scandale. Ses mains tremblent et le verre qu’elle essuie lui glisse des doigts et se casse en mille morceaux. Ouarda se détourne de son mari et s’avance vers elle.
- J’en étais sûre. Vous étiez en train de parler de moi, dit-elle. J’en ai la preuve. Je t’ai prise en faute Latéfa. Tu t’es permise de me juger.
- Non, non…
- Alors pourquoi trembles-tu ? Tu m’as prouvé ta culpabilité. Rachid ! crie-t-elle. Rachid ! Viens vite. Tu ne me croiras pas mais elle t’a trahi…
(À suivre)

A. K.
ADILAKATIA@yahoo.fr

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...