RSS

9.La nouvelle de Adila Katia L’inavouable

29 octobre 2010

1.Extraits

9.La nouvelle de Adila Katia L’inavouable    dans 1.Extraits logo_imp xavwsq dans 1.Extraits
Edition du Lundi 14 Mars 2005

La nouvelle de Adila Katia

L’inavouable

 

RÉSUMÉ : Latéfa ne parvient pas à se concentrer sur les cours. Quand elle découvre que Rachid s’intéresse à elle et qu’il veut faire sa vie avec elle, elle décide de ne plus étudier. Elle se confie à sa belle-mère qui le lui interdit…

- Il est hors de question que tu fasses cette erreur, dit Fathma. Rien n’est encore certain entre vous ! Pourquoi te précipiter ? Finis ton année et après on verra.
Latéfa n’a aucune envie de retourner étudier. Elle sait qu’elle perdra son temps. Elle a choisi d’être honnête avec sa famille.
- Je n’ai plus rien à faire au lycée. Je veux me préparer à mon mariage.
Fathma n’en revient pas. Pour la première fois depuis qu’elle et Latéfa se connaissent, elle s’emporte. Latéfa n’est pas raisonnable. Elle n’a pas conscience de la gravité de la situation.
- Pourquoi interrompre tes études maintenant ? Je juge le moment mal choisi, insiste-t-elle. Je préférerais que ton père ne soit mis au courant qu’au moment opportun. C’est-à-dire, après les examens du bac, il pourrait te demander en mariage. Les examens sont prévus dans quelques semaines et pourquoi ne les passerais-tu pas ? Tu pourras en profiter pour parler de nouveau avec… avec…
- Rachid, dit Latéfa.
- Avec Rachid, reprend sa belle-mère. Ainsi, vous ne serez pas séparés. Vous vous verrez et tu seras au courant de tout ce qu’il fera. Si tu te retires du lycée maintenant, tu ne le verras plus. Je ne t’imagine pas le supporter. Et puis, si ton père apprend pourquoi tu tiens tant à rester à la maison, il peut très bien devenir susceptible. Il va se poser des questions, poursuit Fathma, espérant la convaincre. Comme ce garçon est ton prof, il va se demander s’il n’en a pas profiter pour t’approcher. Tu comprends, si tu veux que tout se passe bien, il faudra m’écouter et rester raisonnable.
Latéfa consent une nouvelle fois, à retourner à l’internat, reconnaissant au fond de son cœur qu’elle aurait eu du mal à supporter de ne plus revoir Rachid.
Si elle ne s’était pas confiée à sa belle-mère, elle aurait fait l’erreur de se retirer alors que rien n’est encore certain entre eux. Son père aurait été mis au courant. Elle n’a pas songé un seul instant qu’il puisse le prendre mal. Rachid viendra la demander en mariage. Il est sérieux. Elle lui fait confiance. Jamais il ne la décevra.
Elle l’espère de tout cœur. Les occasions de se parler sont bien rares. Quand ils se croisent, il lui sourit. Ce sourire veut tout dire pour elle et lui donne la force de patienter.
Les semaines passent vite et quand  vient l’heure de passer les examens du bac, elle est heureuse.
Par le biais d’une camarade, il lui a envoyé un message :“Je viendrais durant les vacances.”
Cette promesse lui met du baume au cœur.
Elle ne panique pas devant les feuilles blanches. Elle écrit juste son nom et prénom et attend que la sonnerie retentisse pour remettre sa copie. Alors que ses camarades travaillent sur les sujets, elle rêve au jour où Rachid viendra, au bonheur qui l’attend. Plus rien n’a d’importance que ce jour où elle verra Rachid et ses parents faire leur demande en mariage.
Lorsqu’elle quitte l’internat, toutes ses affaires réunies dans son sac, elle a le pas léger et le sourire aux lèvres. Elle n’est pas surprise de voir Rachid, au loin. Il attendait son passage, une façon de lui dire au revoir…
(À suivre)

A. K.
ADILAKATIA@YAHOO.FR

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...