RSS

8.La nouvelle de Adila Katia L’inavouable

29 octobre 2010

1.Extraits

8.La nouvelle de Adila Katia L’inavouable dans 1.Extraits logo_imp92n85t dans 1.Extraits
Edition du Dimanche 13 Mars 2005

La nouvelle de Adila Katia

L’inavouable

 

RÉSUMÉ : Fathma tente d’ouvrir les yeux à sa belle-fille sur l’éventualité d’un amour à sens unique. Elle lui conseille de se ressaisir. En étant une bonne élève, elle pourra gagner son estime. Elle ne sait rien de lui. Latéfa promet de reprendre ses études avec plus de sérieux. Mais c’est difficile…

Latéfa ne sait plus que croire. La regarde-t-il vraiment ? Ou l’imagine-t-elle ? Et son sourire, lui  est-il destiné ? Que cache-t-il
derrière ? Est-ce juste un sourire, ou y a-t-il des sentiments ? Comment le savoir ?
Pendant toute la semaine, et en attendant le prochain cours d’éducation physique, elle ne cesse de penser à lui. Elle tente de s’intéresser aux autres cours, mais c’est difficile. Auprès de ses camarades, elle s’efforce de se rattraper. Certaines acceptent volontiers de lui expliquer.
- Je n’y arriverai jamais, se dit-elle. Je n’ai plus aucune envie d’étudier. Je ne pense qu’à lui, à ses yeux…
Quand elle se rappelle la promesse faite à sa belle-mère, elle s’en veut. Alors, elle se remet à étudier, mais toute sa volonté fond dès qu’elle entend sa voix dans la cour. Installée à la dernière table, près de la fenêtre, elle ne cesse de suivre ces mouvements. Parfois, se sentant observé, il tourne la tête en sa direction. Il fait un signe de la main pour la saluer.
Depuis cet instant, Latéfa est prise dans un tourbillon. Elle est comme transportée sur un nuage. Au prochain cours, Rachid la surprend en lui demandant de rester. Les élèves sont en train de faire trois fois le tour de la cour, quand il aborde le sujet.
- Je voulais savoir si tu avais quelqu’un dans ta vie ? demande-t-il.
- Non, je me prépare aux examens du bac, répond-elle, en rougissant.
- Tu t’y prends mal alors, réplique-t-il. Mais l’un n’empêche pas l’autre. Elles sont nombreuses à être fiancées, ici.
- Je sais. Mais moi, je suis encore libre.
- Tu devines pourquoi je te pose toutes ces questions ?
Latéfa secoue la tête, se demandant au fond de son cœur si elle n’est pas en train de rêver. Rachid est en train de lui parler de ses sentiments. Il allait lui déclarer son amour, elle le sent.
- Voilà, je ne sais pas pour toi, mais j’ai des sentiments. Je suis sérieux. Si tu éprouves quelque chose pour moi, je voudrais le savoir.
- Je dois répondre maintenant ? demande-t-elle.
- Je voudrais savoir, murmure-t-il. Comme ça, j’envisagerais l’avenir. Il faudra que j’en parle à ma famille, pour qu’elle voit la tienne.
À l’entendre parler d’avenir et de consulter sa famille pour qu’elle aille voir la sienne, Latéfa manque de sauter de joie. Son rêve se réalise. Plus que jamais, elle a la sensation de voler.
Soulagée et heureuse de savoir ses sentiments partagés, elle ne pense plus à ses études. Durant les cours, elle est ailleurs, ses professeurs désespèrent, sentant qu’ils ne pourront pas la récupérer. Certains la surprennent en train d’écrire des poèmes.
Une nouvelle fois, encore, ils n’ont d’autres solutions que de convoquer son père Mahmoud. Ce dernier se sent tout aussi impuissant qu’eux.
Tous ignorent que Latéfa est amoureuse et qu’elle a pris une décision. Elle n’a consulté personne et lorsqu’elle passe le week-end à la maison, elle en profite pour se confier à sa belle-mère. Celle ci n’est pas d’accord. Il est hors de question qu’elle abandonne ses études. Qu’il soit amoureux d’elle ou pas…
(À suivre)

A. K.
ADILAKATIA@YAHOO.FR

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...