RSS

7.La nouvelle de Adila Katia L’inavouable

29 octobre 2010

1.Extraits

7.La nouvelle de Adila Katia L’inavouable dans 1.Extraits logo_imp56z0l6 dans 1.Extraits
Edition du Jeudi 10 Mars 2005

La nouvelle de Adila Katia

L’inavouable

 

RÉSUMÉ : Latéfa ne réalise sa chance qu’une fois au lycée. Des camarades n’ont pas pu reprendre les cours. Elle donne un nouveau souffle à sa relation avec sa belle-mère. Cette dernière le lui rend bien. Latéfa a d’excellents résultats durant deux ans. En terminale, elle chute et elle inquiète ses profs et sa famille…

Il n’y a aucune raison apparente. Les profs et Mahmoud ont beau discuter, ils ne comprennent pas pourquoi Latéfa est devenue si mauvaise élève. Il est évident qu’elle ne participe à aucun des cours et ne fait aucun effort.
Aucune des matières ne l’intéresse. Ses professeurs ne savent plus quoi faire pour attirer son attention. Les résultats du premier trimestre sont si mauvais qu’ils ne se font pas d’illusions. Si elle ne se ressaisit pas tout de suite, elle ne décrochera pas son bac. Tous, au lycée, espèrent que ses parents profiteront des vacances d’hiver pour lui faire entendre raison.
Fathma est toute aussi inquiète que son mari. Il l’a mise au courant et, tout comme lui, elle se demande ce qui peut bien la détourner de ses études.
- Tu devrais lui parler, lui suggère Mahmoud. Peut-être qu’elle se confiera à toi ? Vous vous entendez bien. Ce ne devrait pas être difficile.
Fathma lui promet de parler avec elle. Elle attendra d’être seule avec Latéfa pour aborder le sujet. Mahmoud était parti travailler et ne risquait pas de les interrompre.
- Qu’est-ce qui se passe Latéfa ? Pourquoi tes notes sont si mauvaises ? Pourquoi te désintéresses-tu des études ?
- Je ne sais pas. Enfin si… Depuis quelques temps, ma vie a changé, confie la jeune fille. Plus rien n’est pareil.
- Ne me dis pas que tu es tombée amoureuse ? plaisante Fathma, ignorant qu’elle vient de poser le doigt sur le cœur même du problème.
- Oui…
- Et de qui ? s’écrie Fathma, surprise. Il n’y a aucun garçon au lycée que je sache !
- C’est vrai. Mais il y a des profs, réplique la jeune fille. L’un d’eux…
- Comment ça “l’un d’eux” ? l’interroge sa belle-mère. Tu en serais amoureuse ?
Latéfa a un sourire et le regard rêveur. Pendant quelques secondes, elle est emportée dans le souvenir. Elle se rappelle Rachid, son prof d’éducation physique. Elle ignore quel âge il peut avoir. Elle est tombée sous son charme dès le premier cours. Son regard noir, comme elle rêve de s’y plonger. Elle ignore s’il a deviné et même si elle existe, un tant soit peu, pour lui. Mais ce dont elle est certaine, c’est qu’il fait partie de sa vie. Il n’y a pas un instant qui passe sans qu’elle pense à lui. Elle ne vit que pour les deux heures où elle pourra enfin le voir. Même si ce n’est pas un rendez-vous et qu’il s’occupera des autres, le fait de pouvoir lui parler, de l’écouter la transporte sur un nuage dont elle ne redescend qu’à contrecœur.
- Tu te rends compte ? Comment as-tu fait pour te retrouver dans cette situation ? Qu’a-t-il fait pour… ?  Est-ce qu’il t’a fait la cour ?
- Non… Je n’existe même pas pour lui.
- Alors, pourquoi gâcher tes études ? lui reproche Fathma. On n’envoie pas sa vie en l’air pour une histoire d’amour à sens unique !
- Mais c’est l’homme de ma vie. Les études n’ont plus aucune importance. Il n’y a que lui qui compte à mes yeux, lui affirme Latéfa. J’ignore encore si j’existe pour lui mais moi, je sais qu’il est l’homme de ma vie…
(À suivre)

A. K.
ADILAKATIA@yahoo.fr

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...