RSS

un 27 mai 2005 -Salah Boubnider nous quitte Grande figure de la révolution et de la mouvance démocratique

28 octobre 2010

EPHEMERIDES

un 27 mai 2005 -Salah Boubnider nous quitte Grande figure de la révolution et de la mouvance démocratique  dans EPHEMERIDES logo_imp 38875 dans EPHEMERIDES
Edition du Samedi 28 Mai 2005

La 24

Salah Boubnider nous quitte

Grande figure de la révolution et de la mouvance démocratique


Par : Hamid Saïdani

Salah Boubnider, moudjahid de la première heure et militant actif du combat démocratique, est décédé hier matin dans un hôpital parisien, à l’âge de 79 ans, des suites d’une longue maladie. Cela fait déjà quelques années que le défunt luttait contre la maladie qui a fini par avoir raison de sa pugnacité de vieux maquisard. Né à Oued Zenati au fin fond de la wilaya de Guelma, Salah Boubnider s’est engagé très jeune dans la lutte de libération nationale et gravira graduellement les échelons du commandement de l’Armée de libération nationale dans la wilaya historique II. Il s’est aussi distingué par l’animation avec brio de l’émission radiophonique Sawt el Arab à partir du Caire durant la guerre de libération. Ce passage lui a valu d’être surnommé du nom de cette émission. Après l’indépendance du pays, le défunt, comme beaucoup d’autres figures de la révolution, a préféré prendre ses distances vis-à-vis du pouvoir en place. C’est après le “séisme” d’octobre 88, qui a ébranlé le système du parti unique, que Salah Boubnider a effectué son retour sur la scène politique. Démocrate de conviction, il sera l’un des membres fondateurs de la Ligue algérienne des droits de l’homme, dans les années 80. Il sera par la suite appelé à présider en 1997 la Commission nationale indépendante de surveillance des élections législatives (Cnisel) qui a vu l’élection du président Liamine Zéroual. Ce dernier le nommera dans le cadre du tiers présidentiel du premier conseil de la nation, présidé par Bachir Boumaza. C’est d’ailleurs à partir de cette date qu’il fera réellement son entrée sur la scène en tant qu’acteur politique majeur avec, notamment la création du Comité des citoyens pour la défense de la république (CCDR), en compagnie de Abdelhak Bererhi et le commandant Azzedine. Il sera de ce fait de tous les combats menés par les forces démocratiques, le mouvement associatif et la presse. C’est justement cet engagement en faveur du combat démocratique et républicain qui l’amena en 1998 à démissionner du Conseil de la nation pour protester contre les amendements apportés au code pénal qui introduit des peines d’emprisonnement pour les journalistes. Ses dernières années, il les a passées à lutter contre la maladie qui le rongeait avant de rendre l’âme hier matin dans un hôpital parisien.

H. S.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “un 27 mai 2005 -Salah Boubnider nous quitte Grande figure de la révolution et de la mouvance démocratique”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    La 24 (Dimanche 29 Mai 2005)

    Alors que l’enterrement est prévu aujourd’hui au cimetière de Sidi Yahia
    La dépouille de Salah Boubnider rapatriée hier
    Par : Karim Kebir
    Lu : (4 fois)

    La dépouille mortelle de Salah Boubnider, plus connu sous le pseudonyme de guerre “Sawt El-Arab”, décédé avant-hier dans un hôpital parisien des suites d’une longue maladie, a été rapatriée hier à Alger. Un événement qui ne manqua pas de réunir, l’espace d’un moment, dans une communion quelques figures du mouvement national et du système politique que beaucoup de choses parfois divisent. Ainsi verra-t-on autour du rituel de la “Fatiha” des membres du gouvernement actuel, des compagnons d’armes du défunt, les deux ex-hommes forts du pays, Chadli Bendjedid et Ali Kafi, ainsi que le ministre des Moudjahidine. Dans sa demeure à Club-des-Pins, dans la banlieue ouest d’Alger, beaucoup de ses proches, des syndicalistes, des sénateurs à l’image de Tahar Z’biri — l’auteur du coup d’État avorté contre Boumediene en 1967 — ainsi que des anonymes attendaient, la mine défaite, l’arrivée de la dépouille de celui qui fut pour beaucoup l’archétype de l’humble homme, dont l’engagement révolutionnaire épousait les idéaux de liberté. Même s’il était par quelques aspects presque proscrit à une certaine période avant d’être réhabilité à la fin de la décennie 90 en présidant, notamment en 1997 la Cnisel et en occupant le poste de sénateur, Sawt El-Arab, l’ancien colonel de la wilaya II (Nord constantinois) n’a jamais troqué son engagement pour le confort que procure le pouvoir. Jusqu’au crépuscule de sa vie, il a toujours choisi d’être au côté du peuple. C’est la raison d’ailleurs pour laquelle il avait émis le vœu d’être enterré dans un cimetière populaire, celui de Sidi-Yahia. Peut-être pensait-il qu’à El-Alia, comme dirait l’adage, reposeraient aussi bien ceux qui ont fait la Révolution que ceux qui ont en profité…

    KARIM KEBIR
    Liberté

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...