RSS

5 maires en 3 ans L’APC DE BOUSFER VICTIME DE SON INSTABILITÉ Par : M. MOHAMMEDI

27 octobre 2010

M. MOHAMMEDI

5 maires en 3 ans L’APC DE BOUSFER VICTIME DE SON INSTABILITÉ  Par : M. MOHAMMEDI dans M. MOHAMMEDI logo_imp
Edition du Jeudi 13 Avril 2006

L’Algérie profonde


Rien ne va plus dans la petite mairie de Bousfer et, apparemment, beaucoup d’eau est en train de couler dans le gaz. Créé au lendemain du dernier découpage de 1984, ce petit village d’allure coloniale qui a donné malheureusement naissance à un certain Jouhaud, général de son état, s’est donc retrouvé du jour au lendemain propulsé au rang de commune à part entière.


3 000 habitants à gérer seulement — pour les différentes Assemblées populaires qui se sont succédé depuis — c’était plutôt du papier à musique. Ni entreprises publiques ou privées qui posaient problèmes, ni licenciements abusifs, ni logements sociaux à distribuer, rien de tout ce qui asphyxie en général nos villes et les bourgs de campagne. Bref, une vie “pépère” et sans histoire pour un élu désireux de faire de vieux os. Malheureusement, les choses ne pouvaient rester en l’état. La population entre-temps a grossi pour passer de 3 000 à 15 000 habitants. Les ressources communales, des droits de parking et quelques taxes sur les infrastructures de colonies de vacances, n’ont pas suivi la même courbe.
Au contraire, certains camps de loisirs ont été purement et simplement abandonnés par leurs propriétaires. Et puis, les appétits politiques ont commencé à s’aiguiser. Quatre formations s’imposeront au niveau du chef-lieu : le FLN, le RND, El Islah et le PRA. Et c’est à partir de là que tous les présidents d’APC n’auront qu’un seul objectif en tête : assurer l’équilibre d’un exécutif pour le moins curieux, c’est-à-dire sans majorité réelle et sans opposition effective, composé de deux membres FLN, deux membres RND, deux membres El Islah et un élu indépendant.
La construction d’un pareil exécutif ne pouvait à l’évidence résister à l’épreuve des calculs et des combinaisons. En novembre 2002, un maire FLN est installé à la tête de la commune. Cinq mois plus tard, en mars 2003, il en est chassé par une motion de défiance. Son intérim sera assuré par l’élu PRA que l’on congédiera huit mois plus tard, c’est-à-dire en octobre 2003 par une motion identique. Le troisième président, un élu FLN, gardera lui aussi son poste pendant huit mois, d’octobre 2003 à mai 2004, avant d’être lui aussi remercié. Le quatrième président, un élu FLN, ne fera pas mieux que son prédécesseur : il tiendra huit mois, de mai 2004 à janvier 2005, avant de céder la place à l’actuel responsable, M. Mahi qui vient du RND.
Profitant du congé à l’étranger pour soins du nouveau maire, l’exécutif rodé aux procédures de défiance rééditera automatiquement l’opération, mais cette fois sans succès parce que la procédure, en l’absence de l’intéressé, est tout simplement illégale. Le président d’APC fera même mieux. Il limogera purement et simplement les deux “trouble-fêtes”  à l’origine de la motion. En attendant que le wali d’Oran statue officiellement sur leur sort, M. Mahi a réussi à former enfin une majorité qui tient la route. Cela n’empêche pas quelques débordements verbaux et même des insultes et des grossièretés en pleine mairie.

M. MOHAMMEDI

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...