RSS

9.La nouvelle de Adila Katia Deux décennies de trop

22 octobre 2010

1.Extraits

9.La nouvelle de Adila Katia Deux décennies de trop dans 1.Extraits logo_imp37884 dans 1.Extraits
Edition du Mardi 10 Mai 2005

La nouvelle de Adila Katia

Deux décennies de trop

 

RéSUMÉ : Madjid ne veut pas avoir de secrets.
Il finit par tout dire à sa famille. Il est clair et ferme.  Il fera sa vie avec Djamila. Sa mère croit qu’elle l’a ensorcelé. Le matin, elle part voir une voyante. Madjid sort aussi.  Il a des choses à faire.

Madjid s’est rendu à sa boutique. Il n’est pas encore huit heures quand il se met à faire les comptes de la marchandise restante. Les bénéfices du mois sont placés en banque. Il en a pour plusieurs millions.
Madjid a des idées en tête. Il sait que sa famille sera contre son mariage. Il lui suffit de se rappeler l’expression de leur visage pour en être convaincu. Tous croient qu’il agit sur un coup de folie ou sous l’effet de sorcellerie.
Sa mère n’a pas hésité à se rendre chez une voyante. La Aïcha est une vieille au regard perçant. Elle l’invite à entrer dans son salon.
- Qu’est-ce qui t’amène de si bonne heure ? lui demande-t-elle.
- Tu devrais le savoir, toi qui vois dans les cœurs. Je me fais du souci pour mon fils, dit Fatima en la regardant prendre un tamis où elle fait jouer des graines de haricots avant de prendre quelques-uns dans la main pour les scruter.
Fatima est déjà venue la voir, en compagnie d’une amie et elle sait que ce sont ces haricots qui lui révèlent les vérités cachées.
- Alors, que disent-ils ?
- Il veut se marier. Il est très fâché après toi, après la famille.
- Je sais. Dis-moi, que lui est-il arrivé ?
- Il est tout simplement sous le charme, répond la voyante.
- L’a-t-elle ensorcelé ? Que lui a-t-elle fait ?
- Rien, répond la voyante. Il l’aime sincèrement.
- Mais ce n’est pas possible, elle est plus vieille que lui, elle a des enfants. Peux-tu m’aider à le ramener à la raison ?
- Il a toute sa raison, lui dit la Aïcha. Il n’y a rien à faire.
- Comment ça ? Je ne peux pas le laisser aller droit à sa perte, s’écrie Fatima. Je comptais sur toi pour m’aider.
- Je t’aurais aidé s’il avait été ensorcelé, mais ce n’est pas le cas. Je le vois marié à cette femme. Rien et personne ne pourra l’en empêcher. Leur union est inévitable. C’est écrit. Autant vous y faire si vous ne voulez pas le perdre. Fatima, qui avait basé tous ses espoirs sur la voyante, rentre chez elle, plus déçue qu’à son départ.
De son côté, Madjid, après en avoir fini avec les comptes, a mis sur une affiche “à vendre” sur la porte de la boutique. Puis il s’est rendu à une agence immobilière. Il cherche un appartement à l’extérieur de la ville.
Il pense déjà à s’éloigner de sa famille et des gens qu’il connaît. Il refuse que Djamila souffre de leurs jugements. La première à condamner leur relation est sa mère. Elle est là quand il rentre. Pour ne pas se quereller avec elle, il tente de l’éviter en allant dans sa chambre, mais elle l’y suit.
- Madjid, je dois te parler.
- De quoi ?
- De toi, dit-elle avant d’ajouter, d’elle, de cette union immorale. Pourquoi ne prendrais-tu pas un peu de recul ? Pourquoi ne ferais-tu pas un voyage ? Pendant quelques semaines. Cela te fera le plus grand bien.
Fatima est persuadée que l’éloignement pourrait l’aider à se détacher d’elle. Madjid approuve d’un hochement de tête. Elle vient de lui donner une idée auquel il n’aurait pas pensé tout de suite.
(À suivre)

A. K.
ADILAKATIA@yahoo.fr

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...