RSS

Archive | 21 octobre 2010

LE TEMPS PERDU -Jacques Prévert

21 octobre 2010

Commentaires fermés

Devant la porte de l’usine le travailleur soudain s’arrête le beau temps l’a tiré par la veste et comme il se retourne

Lire la suite...

LE DÉSESPOIR EST ASSIS SUR UN BANC

21 octobre 2010

Commentaires fermés

Dans un square sur un banc Il y a un homme qui vous appelle quand on passe Il a des binocles un vieux costume gris Il fume un petit ninas il est assis Et il vous appelle quand on passe Ou simplement il vous fait signe Il ne faut pas le regarder Il ne faut […]

Lire la suite...

LA PÊCHE À LA BALEINE-Jacques Prévert

21 octobre 2010

Commentaires fermés

LA PÊCHE À LA BALEINE À la pêche à la baleine, à la pêche à la baleine, Disait le père d’une voix courroucée À son fils Prosper, sous l’armoire allongé, À la pêche à la baleine, à la pêche à la baleine, Tu ne veux pas aller,

Lire la suite...

LA COULEUR LOCALE- Jacques Prévert

21 octobre 2010

Commentaires fermés

LA COULEUR LOCALE Comme il est beau ce petit paysage Ces deux rochers ces quelques arbres et puis l’eau et puis le rivage comme il est beau

Lire la suite...

IN MEMORIAM -Jacques Prévert

21 octobre 2010

Commentaires fermés

IN MEMORIAM Il est interdit de faire de la musique plus de vingt-quatre heures par jour ça finira par me faire du tort Hier au soir un Hindou amnésique a mis tous mes souvenirs dans une grosse boule en or et la boule a roulé au fond d’un corridor

Lire la suite...

GRIFOUILLIS dans le fouillis gris (Extrait de Soleil de nuit)-Jacques Prévert

21 octobre 2010

Commentaires fermés

GRIFOUILLIS dans le fouillis gris La douleur des fois c’est à vomir, trop à voir, à ressentir, mon cœur a mal à la tête et ma tête a des haut-le-cœur. Mais les amibes de nos amis sont nos amibes, et quand ceux que j’aime s’abîment et tombent dans leurs petits abîmes, avec eux je tombe […]

Lire la suite...

FLEURS ET COURONNE -Jacques Prévert

21 octobre 2010

Commentaires fermés

FLEURS ET COURONNE Homme Tu as regardé la plus triste la plus morne de toutes les fleurs de la terre Et comme aux autres fleurs tu lui as donné un nom Tu l’as appelée Pensée. Pensée

Lire la suite...

FÊTE FORAINE Heureux comme la truite remontant le torrent -Jacques Prévert

21 octobre 2010

Commentaires fermés

FÊTE FORAINE Heureux comme la truite remontant le torrent Heureux le coeur du monde Sur son jet d’eau de sang Heureux le limonaire Hurlant dans la poussière De sa voix de citron

Lire la suite...

ÉTRANGES ÉTRANGERS -Jacques Prévert

21 octobre 2010

Commentaires fermés

ÉTRANGES ÉTRANGERS Kabyles de la Chapelle et des quais de Javel hommes de pays loin cobayes des colonies doux petits musiciens

Lire la suite...

ENFANTS DE LA HAUTE VILLE -Jacques Prévert

21 octobre 2010

Commentaires fermés

ENFANTS DE LA HAUTE VILLE Enfants de la haute ville filles des bas quartiers le dimanche vous promène dans la rue de la Paix

Lire la suite...

EN ÉTÉ COMME EN HIVER -Jacques Prévert

21 octobre 2010

Commentaires fermés

EN ÉTÉ COMME EN HIVER En été comme en hiver dans la boue dans la poussière couché sur de vieux journaux l’homme dont les souliers prennent l’eau regarde au loin les bateaux.

Lire la suite...

DÉJEUNER DU MATIN -Jacques Prévert

21 octobre 2010

Commentaires fermés

DÉJEUNER DU MATIN Il a mis le café Dans la tasse Il a mis le lait

Lire la suite...

Dans ma maison Jacques Prévert

21 octobre 2010

Commentaires fermés

Et puis je jouais avec mes pieds C’est très intelligent les pieds Ils vous emmènent très loin Quand vous voulez aller très loin Et puis quand vous ne voulez pas sortir Ils restent là ils vous tiennent compagnie Et quand il y a de la musique ils dansent On ne peut pas danser sans eux […]

Lire la suite...

L’AUTRUCHE -Jacques Prévert

21 octobre 2010

Commentaires fermés

L’AUTRUCHE —-Lorsque le Petit Poucet abandonné dans la forêt sema des cailloux pour retrouver son chemin, il ne se doutait pas qu’une autruche le suivait et dévorait les cailloux un à un. —-C’est la vraie histoire celle-là, c’est comme ça que c’est arrivé… —-Le fils Poucet se retourne: plus de cailloux! —-Il est définitivement perdu, […]

Lire la suite...

Il tue sa mère et l’enterre dans la cour de la maison

21 octobre 2010

Commentaires fermés

Il tue sa mère et l’enterre dans la cour de la maison

Edition Internet A la Une El-Ançor Il tue sa mère et l’enterre dans la cour de la maison Les services de gendarmerie de Aïn Türck viennent de mettre à jour une affaire de matricide commise dans le paisible village d’El Ançor, une commune située sur le littoral oranais.    Alertés par les voisins, les gendarmes se […]

Lire la suite...

I Kola La queue Noir et blanc

21 octobre 2010

Commentaires fermés

Pour régler sa facture d’eau, il faut faire la chaîne à Oran. Pour payer sa facture d’électricité, il faut passer par là. Pour encaisser un chèque CCP, vous êtes sûrs d’écoper de la même peine. Bref, la seule issue pour vivre et pour vous en sortir : l kola. Mustapha Mohammedi. I Kola La queue […]

Lire la suite...

Paul Robert Un « oublié de l’histoire », ressuscité à Chlef

21 octobre 2010

Commentaires fermés

le 20.10.10 | 17h06 Natif d’Orléanville  (aujourd’hui Chlef), l’éditeur et lexicographe français, Paul Robert, a eu droit à un hommage mérité, à l’occasion d’un colloque international organisé  dans sa ville natale du 17 au 19 octobre 2010.

Lire la suite...

AHMED ARARBI, AUTEUR, COMPOSITEUR ET ÉCRIVAIN : «Les gens préfèrent écouter que lire la poésie»

21 octobre 2010

1 Commentaire

  Ahmed Ararbi est auteur compositeur interprète, né aux Ouacifs dans la wilaya de Tizi Ouzou. À l’âge de 11 ans, déjà, il s’est initié à l’écriture de ses premiers poèmes, thèmes et sujets variés: l’identité, l’amour, la misère en d’autres termes : le quotidien algérien. À18 ans, il s’investit dans le travail de la […]

Lire la suite...

Soug ennsa Par M. Mahdia Trois mots: «Att-Ten-Tion»

21 octobre 2010

Commentaires fermés

Soug ennsa  Par M. Mahdia  Trois mots: «Att-Ten-Tion»

Le Carrefour D’algérie Jeudi 21 Octobre 2010 Locale ou importée?». Il ne s’agit de la limonade mais de la future épouse. L’un des cas de figure les moins certains dans ce genre d’alliance à vie, reste le mariage de l’expatrié (e) du pays. Généralement, une loi d’échange veut que si l’immigré est  intéressé par une […]

Lire la suite...

Pole&mic Par B. Nadir Belkhadem face à ses adversaires!

21 octobre 2010

Commentaires fermés

Pole&mic  Par B. Nadir  Belkhadem face à ses adversaires!

Le Carrefour D’algérie Jeudi 21 Octobre 2010 C’est officiel, les adversaires de Belkhadem passent à l’action et rien n’indique qu’il s’agirait d’une simple pluie d’été. Même si le boss du FLN ou le leader des redresseurs minimise cette violence partisane ou ce «phénomène» en laissant croire que cette vague de violence en concernerait qu’une dizaine […]

Lire la suite...
12

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...