RSS

La nourriture de l’homme -DANIEL PENNAC

19 octobre 2010

1.Citations

« L’homme ne se nourrit pas de vérité, l’homme se nourrit de réponses». DANIEL PENNAC

« L’homme ne se nourrit pas de vérité, l’homme se nourrit de réponses». DANIEL PENNAC Ecrivain français. Né à Casablanca en 1944 Né au Maroc d’un père officier de la Coloniale, Daniel Pennacchioni grandit en Afrique et en Asie du Sud. Il obtient sa maîtrise de lettres à Nice et commence par être professeur dans un collège de Soissons. Il s’installe à Belleville, qu’il se plaira à décrire dans ses romans. En 1973, il publie son premier essai, «Le Service militaire au service de qui? un pamphlet sur le service national. Puis il écrit pour les enfants. En 1985, il donne le jour à la famille Malaussène avec «Au bonheur des ogres». Il y impose son style : rythmé, glissant, espiègle. L’alchimie se produit, et avec ce qui devient la saga des Malaussène («La Fée carabine», «La Petite Marchande de proses» – prix Inter 1990 -, «Monsieur Malaussène» et «Aux fruits de la passion») naît une potion de succès. Potion qu’il épice en 1992 par un essai sur la lecture, «Comme un roman», dans lequel il définit les droits du lecteur. En 1997, autre roman, «Messieurs les enfants», ou un conte adressé aux grands enfants que nous sommes tous, avec une adaptation cinéma à la clé, par Pierre Boutron. «Merci» paraît en octobre 2004 aux éditions Gallimard. En 2006, Daniel Pennac sort encore «Nemo par Pennac», un ouvrage dans lequel il présente le parcours du dessinateur Nemo, qui illustre depuis plusieurs années les murs de son quartier de Belleville. En 2009, l’écrivain cède la place à l’orateur en montant sur scène pour défendre un texte d’Herman Melville, «Bartleby le scribe». Une histoire de Wall Street en pleine crise financière : Daniel Pennac démontre, une fois de plus, son intérêt pour le monde qui l’entoure et son enracinement dans l’actualité.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...