RSS

un 18 août 1960- Le sens d’un combat Commémoration de la mort du Chahid Ramdane RAHMOUNI

17 octobre 2010

EPHEMERIDES

un 18 août 1960- Le sens d’un combat Commémoration de la mort du Chahid Ramdane RAHMOUNI dans EPHEMERIDES logo_imp 42427 dans EPHEMERIDES
Edition du Lundi 22 Août 2005

Culture

Le sens d’un combat

Commémoration de la mort du Chahid Ramdane RAHMOUNI


Par :Rubrique Culturelle

Il y a quarante-cinq ans, le 18 août 1960, tombait au champ d’honneur, à l’âge de 25 ans, le sous-lieutenant de I’ALN, Ramdane Rahmouni.


Faisant partie des plus jeunes officiers de la Wilaya III, le chahid Ramdane Rahmouni est tombé au champ d’honneur les armes à la main, au cours d’une bataille qui a duré plus de quatre jours. C’était au lieu-dit Chaoufa, à proximité de l’oued Sebaou, dans la daïra d’Azzazga, où le chahid et trois autres de ses compagnons de lutte étaient en mission. Malgré l’artillerie lourde composée de troupes aéroportées et de génie militaire, l’armée coloniale n’est arrivée, au cours de ce combat inégal, à atteindre ces valeureux moudjahidine qu’en faisant appel aux fameux chasseurs alpins stationnés dans la région de Yakouren.
Aujourd’hui, quarante-cinq années plus tard, l’œuvre du chahid Ramdane Rahmouni est encore vivante. Les moudjahidine de la Wilaya III se rappelant encore du courage de ce jeune officier qui a commencé la lutte armée bien avant le déclenchement de la révolution du 1er Novembre 1954.
C’est en parfait architecte qu’il construit un grand abri souterrain au sein même de sa maison familiale, au village Laghrouss, dans la commune de Mekla. Cette œuvre architecturale a été réalisée de telle sorte de ne permettre aucune identification extérieure qui puisse indiquer l’existence d’une quelconque construction souterraine qui pouvait accueillir plus d’une centaine de moudjahidine en même temps. C’est sa défunte mère, yemma Zaïna, et sa jeune épouse, âgée à l’époque de 19 ans, qui avaient la charge de gérer cet abri, qui donnait accès directement aux montagnes du Djurdjura. Cet abri a continué à servir de lieu de refuge et de transit pour les moudjahidine de la wilaya III, en général, et à ceux de la Zone 3, en particulier, même après la mort du chahid le 18 août 1960. Ce week-end, des proches et des compagnons de lutte du chahid Ramdane Rahmouni, se sont recueillis sur sa tombe et celle de ses trois compagnons de lutte qui sont enterrés ensemble sur les lieux même de la bataille. Ce recueillement a été une occasion pour son épouse et son fils de lancer un appel aux autorités compétentes afin de préserver ce site et d’y construire une stèle commémorative pour que nul n’oublie le valeureux combat des dignes  fils de l’Algérie indépendante. Rendez-vous est pris pour le 1er novembre prochain.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...