RSS

“Quels choix pour les femmes en Islam ?” “Amours rebelles” de Bahja Traversac Par : Nassira Belloula

16 octobre 2010

1.LECTURE

“Quels choix pour les femmes en Islam ?” “Amours rebelles” de Bahja Traversac  Par : Nassira Belloula dans 1.LECTURE logo_imp 44259 dans 1.LECTURE
Edition du Mercredi 28 Septembre 2005

Culture

“Quels choix pour les femmes en Islam ?”

“Amours rebelles” de Bahja Traversac


Par : Nassira Belloula

“La parole sacrée dit que celle qui n’est pas dans la voie de Dieu sera interdite de maison. Que la maison de son père ne sera plus sa maison et que « Les gens de la maison » ne la prendront plus comme fille, sœur, cousine, nièce…”  C’est par cette menace qui pèse sur la fille

insoumise, égarée qui ose braver la parole divine, que Behja Traversac entame son livre dans un raisonnement proche de la quête. Est-ce qu’il y a une tentative pour comprendre ? Pour expliquer ? Pour restituer un fait dans son contexte en usant de parole, d’écriture avec à l’appui des textes de lois que Behja Traversac est allée dans Amours rebelles, quels choix pour les femmes en islam,  paru dernièrement aux éditions Chèvre-feuille étoilée à la rencontre de toutes ces femmes à qui elles donnent la parole pour aborder un sujet tabou.
Un sujet délicat pour la seule raison que le mariage entre une musulmane avec un chrétien est proscrit, interdit en islam. Ainsi, les femmes interviewées dans ce livre, sont pleinement conscientes de cela. Il y a celles qui ont bravé tous les interdits et quitter “la maison de l’islam” pour un mari non musulman, et il y a les autres, celles qui affirment leur volonté d’obéissance, n’osant pas déroger à cette loi.
Et c’est dans cette perspective d’idées que les filles musulmanes sont élevées. Il n’ y a pas que le déshonneur ou le bannissement dans cette histoire mais des conséquences plus graves.
Et les femmes en parlent sans détours ; celles qui sont directement concernées expliquent leurs choix, leur rebellion, et les autres leur conviction également, dans un bouillonnement d’idées où fusent des mots tels que  tolérance, contradictions, interculturel…
Une palette de femmes, Nejma, Radia, Selma, Mejda de différents âges et rangs sociaux, vivant en Algérie et en France, évoquent en toute objectivité et justice, loin de toute passion, la perspective et le sens que revêtent les unions islamo-chrétiennes, en rupture avec les dogmes culturels ou religieux.

N. B.

Behja Traversac : Amours rebelles :
Quels choix pour les femmes en islam ?
Éditions Chèvre-feuille étoilée
253 pages/750 DA

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...