RSS

13.La nouvelle de Adila Katia “L’autre”

13 octobre 2010

1.Extraits

  13.La nouvelle de Adila Katia “L’autre” dans 1.Extraits logo_imp 45589 dans 1.Extraits
Edition du Dimanche 23 Octobre 2005

 

RÉSUMÉ :  Mouna et Samir sont retournés à la clinique. Ils sont vite pris en charge. Une semaine après, Mouna est hospitalisée. La fécondation in vitro est faite. Elle n’arrive pas à réaliser mais elle est enceinte. Samir est heureux.

Tout se passe bien pour Mouna. Elle passe la semaine à la clinique où le professeur D. s’assure qu’elle va bien. L’échographie leur révèle que l’embryon se développe normalement.
- Vous pouvez rentrer chez vous. Je vous ai préparé une ordonnance. Des vitamines pour vous et pour le bébé.
- Je reviens quand ? demande Mouna.
- Dans trois mois. Par précaution, ajoute-t-il, je vous donne l’adresse d’une consœur à Alger. Au cas où… on ne sait jamais.
- Vous voulez dire qu’il y a des risques ?
- Il ne faut pas les ignorer, dit-il. Prenez bien soin de vous. Et rendez-vous dans trois mois.
- Est-ce que je pourrais vous appeler en cas de problèmes ?
- Bien-sûr, mais ne vous affolez pas à la première douleur, lui dit-il. Normalement, tout s’annonce bien. Vous n’avez pas de souci à vous faire.
Mouna le remercie et passe dire au revoir au reste de l’équipe qui s’était occupée d’elle. Samir a loué un taxi pour la ramener à l’hôtel.
Mais avant de monter dans leur chambre, il lui propose de déjeuner.
- Tu as certainement envie de quelque chose, dit-il.
- Non. Tu ne crois tout de même pas que je vais réclamer des fruits ou des plats dès maintenant.
- N’hésite pas à demander ! Je suis là pour.
Mouna a envie de le remercier de sa gentillesse. Mais il se fâchera. Alors, elle le regarde tendrement.
Ils vont au restaurant et y déjeunent en prenant tout leur temps. Samir remarque son regard lointain par moment.
- Qu’y a-t-il ?
- On rentre quand ? veut-elle savoir.
- Dans trois ou quatre jours, si tu veux. Je veux que tu repartes en forme, lui répond Samir. Rien ne presse.
- Je préfère me reposer chez moi, lui avoue-t-elle. Si cela ne te dérange pas, je voudrais rentrer par le prochain vol.
- Puisque tu insistes ; je les appellerai tout à l’heure.
Samir attend qu’ils soient montés dans leur chambre pour appeler l’aéroport. Il y a bien un vol dans deux heures. Ils réservent deux places. Mouna range vite leurs affaires et quand elle heurte son pied droit au pied du lit, Samir s’énerve.
- Tu pourrais faire attention à toi, lui dit-il. Je suis là pour t’aider.
- Tu sais, ce n’est pas parce que je suis enceinte que je vais rester à ne rien faire. Cette grossesse ne va pas me handicaper.
- Pourquoi le prends-tu mal ? rétorque Samir. Il faut que tu prennes bien soin de toi. Si tu as une entorse ou mal quelque part, tu ne pourras pas prendre de calmant. C’est déconseillé pour toi et pour le bébé.
- Je te remercie d’être aussi attentionné. Si je deviens au fil du temps désagréable, mets-le sur le compte de la grossesse, le prie Mouna. Allez, rentrons à la maison.
À l’aéroport, ils devront attendre plus longtemps que prévu car l’avion a eu un problème technique. Il est près de dix-neuf heures quand ils peuvent enfin embarquer. L’avion ne décolle pas tout de suite éveillant l’inquiétude de Mouna.
- Tu crois que cet avion est sûr ? demande-t-elle à son mari.
- S’ils sont autorisés à décoller, c’est qu’il l’est.
Mais les propos de son mari ne la rassurent pas. Même quand l’avion finit par décoller, elle ne se détend pas. Elle a peur.
(À suivre)

A. K.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...