RSS

Le lot de terrain de Spinoza par Kamel Daoud

27 septembre 2010

Non classé

Comment reconnaitre un peuple qui a fait une énorme guerre de Libération ? Soit au détecteur de mensonge (avec les survivants), soit au détecteur d’activité (pour ceux nés après). Passons l’humour : on reconnait un peuple qui a fait une énorme guerre de

Libération en ceci qu’il ne sait plus rien faire d’autre, après et pendant longtemps. Tellement il a été colonisé et tellement il a dû se sacrifier pour décoloniser. L’une des dernières thématiques du pessimisme national est donc de répéter une évidence : il devient de plus en plus difficile de trouver un bon plombier, un plâtrier, un maçon, un bon artisan bijoutier (sauf, cas étrange, celui des cordonniers : il y en a de bons, comme si ce peuple tenait plus à ses chaussures qu’à sa propre terre). Il y a des milliards qui sont investis dans la formation professionnelle mais on n’arrive pas encore à fabriquer des Chinois algériens d’Algérie. On ne peut pas. Il y a un blocage. L’une des réponses est que, chez nous, les trois quarts du peuple sont morts pendant la guerre de Libération. Le un quart a survécu mais la moitié est ancien Moujahid. Et ce n’est pas vrai mais constatable partout. Ancien Moujahid est en effet une mentalité, une grammaire du cerveau, un schéma. Pas un fait d’arme ou un facteur d’âge. Même un jeune né après l’indépendance promène dans le muscle cette fatigue d’avoir abattu trop d’avions avant de naitre et d’avoir fait trop de maquis avant d’être conçu. Tout le monde est fatigué, en somme. D’où deux vocations nationales pour assurer le minimum biologique de l’alimentation: être maire, président, élu, conseiller, journaliste, propriétaire de KMS, agent de sécurité, etc. (c’est-à-dire des métiers assis, peu reliés à la production des céréales et exprimant la puissance et la réussite sur l’obligation manuelle); ou être riche d’un coup, à cause du père ou de la triche. C’est-à-dire être rentier encore une fois.

Les patrons d’entreprises algériennes en savent quelque chose sur le désastre de la ressource humaine dans ce pays. Même l’Etat en importe: des Français pour les banques, des Chinois pour la maçonnerie, des Turcs pour les travaux publics, des Espagnols pour les ruines ou l’agriculture, des Moyen-orientaux pour la téléphonie, des Libanais pour le catering, etc.

Dernière importation en date: l’expertise des Iraniens pour le Hadj comme décidé lors de la rencontre d’un ayatollah en visite cette semaine et notre président de la RADP. Etrange marchandise échangée avec une poignée de main. Car on n’a pas demandé aux Iraniens comment ils fabriquent de l’énergie nucléaire mais comment ils font pour envoyer des pèlerins en Arabie Saoudite, les contrôler, les encadrer, les ramener et à temps. Fascinante coopération, curieuse alliance. Une manière de pousser à se reposer la même question : que savons-nous faire à la fin dans la division internationale du travail ? Que savons-nous fabriquer qui ne se fabrique pas ailleurs ? Le ciel était gris hier, il n’y avait ni réponse ni mouettes. Un bus est passé près du cybercafé. Le vent a changé de côté en se rendormant. Les décolonisations peuvent aboutir à des terrains vagues.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...