RSS

Après sa lâche agression sur notre journaliste Saïfi condamné par la FIFA

15 septembre 2010

Non classé

La FIFA vient de rendre son jugement, Rafik Saïfi n’a pas échappé à la sanction. Il a écopé d’une amende de 3 000 francs suisses (2 300 euros) pour s’en être pris physiquement et lâchement à une journaliste de Compétition. Il doit aussi payer la facture de 500 francs suisses, frais de l’étude du dossier.

 C’est la rentrée des classes, la FIFA vient de tenir sa première réunion, elle a commencé par punir le mauvais élève. Le forfait de Rafik Saïfi, l’ancien joueur d’Al Khor actuellement sans club, n’est pas resté impuni. Comme dans l’affaire Algérie-Egypte, la Commission de discipline de la FIFA a pris le temps d’étudier le dossier pour rendre un verdict implacable. Elle a maintenant levé tout le voile sur le coupable qui, un temps, a essayé de se mettre dans la peau de la victime. Personne ne peut être plus trompé.

Le 23 juin dernier, au terme du match Algérie-USA, dans le cadre du Mondial 2010, Asma Halimi, rédactrice en chef de Compétition, a été agressée physiquement et verbalement par Rafik Saïfi. Notre journal n’a tardé pour réagir. Une plainte a été immédiatement déposée au niveau de la FIFA qui a aussitôt chargé sa Commission de discipline d’étudier l’affaire.

Les preuves étaient accablantes. A commencer par les images des caméras de surveillance installées dans la zone mixte, lieu où l’acte innommable a été perpétré. En effet, la FIFA a sollicité le Comité organisateur sud-africain pour recueillir le film servant de pièce à conviction irréfutable. La vidéo a parlé. Mais elle n’a pas été la seule pièce dans le dossier. La FIFA a pris attache avec notre journal pour avoir les coordonnées des journalistes ayant assisté au délit. Compétition s’est fait le devoir de les transmettre pour que ces valeureux confrères apportent leur témoignage. Ainsi, des journalistes arabes, français, américains et anglais sont venus corroborer ce que la vidéo avait révélé au grand jour. Qu’ils en soient tous ici remerciés, comme on remerciera aussi tous les titres de la presse nationale et internationale qui ont manifesté leur solidarité et n’ont pas mis sous silence cette bassesse aujourd’hui sanctionnée et qui doit donner à réfléchir aux contrevenants qui en auraient l’intention à l’avenir. Rafik Saïfi a eu une attitude lâche, la FIFA l’a remis à sa place, il a été puni pour avoir «enfreint les lois du fair-play de la FIFA.» Reste une inconnue à présent. Depuis le début, la FAF n’a pas, une seule fois, condamné le geste . Quelle va être sa réaction maintenant que la FIFA a tout mis au clair ? Qui ne dit mot consent, dit l’adage.

Après sa lâche agression sur notre journaliste

Saïfi condamné par la FIFA

http://www.competition.dz/Actualite/Apres-sa-lache-agression-sur-notre-journaliste-Saifi-condamne-par-la-FIFA


À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Après sa lâche agression sur notre journaliste Saïfi condamné par la FIFA”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    La Fifa inflige une amende à Rafik Saïfi
    15 September, 2010 08:37:00

    La Fifa a infligé une amende de 3.000 francs suisse (2.300 euros), à l’attaquant algérien Rafik Saïfi pour avoir giflé une journaliste à la fin du match Algérie-Etats-Unis (0-1) lors du Mondial-2010, a-t-on appris mercredi auprès de l’instance dirigeante du football.

    *
    * Une journaliste du quotidien algérien Compétition avait été giflée dans la zone d’interview après ce match perdu contre les Etats-Unis. Elle avait déposé plainte officiellement auprès de la Fédération internationale (Fifa).
    * La journaliste, Asma Halimi, avait été giflée sur la joue droite par le joueur dans la zone d’interview avant de répliquer elle-même par une gifle, avait constaté un journaliste de l’AFP.
    * « J’ai écrit un article sur lui il y a quelque temps, peut-être n’a-t-il pas été satisfait », avait déclaré à l’époque Mme Halimi. Le joueur est actuellement sans club.
    *
    * Ennaharonline

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...