RSS

Au suivant par El-Guellil

12 septembre 2010

Contributions

C’est 29 ou 30 ? Bof, un jour de plus ou de moins, cela va changer quoi ? Saignés, on l’a été. Oui mais si c’est 29, on aura trois jours de repos, alors que si ce sera le 30, l’Aïd coïncidera avec notre week-end et on n’aura rien gratté.

C’est dire à quel point nous adorons ce mois sacré… C’est qu’un jour de plus permet d’écouler les stocks restants aux prix de la rahma qui a régné le mois de ramadhan durant. Les voyeurs de croissant ont tranché au bonheur des commerçants. Mais, contrairement à toute logique commerciale qui voudrait que liquider les stocks, c’est mettre les produits en promo et vendre le maximum, ce fut le contraire ! La rahma en chœur en a décidé autrement. Les retardataires, il faut les plumer. Ils sont obligés d’acheter pour ne pas laisser leurs enfants sans habits de fête. Faisons-leur donc la fête. De toute façon, le lendemain sera jour de pardon. De blanc habillés, les commerçants le seront tous. Ils se précipiteront à l’appel de la mosquée. Ils embrasseront ceux qu’ils ont embrasés trente jours durant. Allah yaghfar. Accolades et embrassades et la conscience est blanchie. Ce n’était, de toute façon, que du commerce. Bref, Ramadhan reviendra tous les ans et nous… C’est la grâce de Dieu. La grâce présidentielle ne concerne que les prisonniers. Qu’à cela ne tienne. A tous, nous souhaitons bonne fête. Et les fêtes qui nous attendent seront d’une autre nature. Pour l’instant, savourons le cadeau qui nous a été offert par l’équipe de Tizi Ouzou. Une joie qui, le temps d’une rencontre, nous a fait oublier ce que nous ont fait endurer les moumnine commerçants et les salaires exorbitants des pros payés en devises pour teinter leurs cheveux en jaune et faire la pub pour les shampoings. Les joueurs de Tizi Ouzou nous ont réconciliés avec le produit national, comme certains limonadiers locaux qui ont damé le pion à toutes les gazouzerières multinationales. Aïdkoum mabrouk.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...