RSS

Point de vue Par B.A. Douce France, perd sa douceur

8 septembre 2010

Contributions

Le Carrefour D’algérie

La France, pays des Droits de l’Homme, de la prestigieuse révolution de 1789, pays donneur de leçons en matière de droit de libertés, vient de perdre les pédales pour succomber dans les dédales d’une polémique épinglée avec un stratagème dont les Français avec peu de peuples au monde en savent maîtriser l’art et la manière.

Ce n’est pas la première fois que la France « exportatrice » des valeurs de l’humanité se trouve piégée dans ses propres trappes. La polémique  au sujet des immigrés dans le pays de Rousseau et Montesquieu, Voltaire entre autres, c’est un moyen pour flouer les vues et corriger les esprits naïfs. C’est une sorte de fumée sans feu pour déguiser certains comportements qui ne sont plus « déguisables ». Ce qui nous concerne, nous les Algériens dans ce plat mijoté à la française, ce sont nos compatriotes qui vivent là-bas et risquent d’en faire les frais. Ces innocents auront-ils une issue au cas où? C’est la question pertinente. Notre communauté en France, ça se compte par milliers. C’est un Etat dans l’Etat. La Direction politique du pays est-elle consciente d’une éventuelle crise. Que se passerait-il si un ou deux millions d’Algériens émigrés nous seront  renvoyés par des avions affrétés. Alors que les nationaux du pays n’arrivent pas à joindre les deux bouts. La Direction politique est-elle consciente qu’une telle éventualité pourrait bien devenir un moyen de pression aux mains des politicards français afin de tirer des dividendes politiques et obtenir des concessions. Le repli sur soi et le cloisonnement ne sont plus comme autrefois, monnaie courante. On parle déjà des citoyens du monde. Les croyances, les religions, et les cultures ont connu un brassage au point où ces considérations ne sont plus des caractéristiques ni pour classer ni pour identifier les gens. On ne dit pas qu’elles ont été dissoutes, mais elles perdent  de plus en plus de leur brillance et leur statut de référence. La priorité est à la compétence dans le travail pour faire face aux périls qui guettent l’humanité et relever des défis pour en faire une humanité solidaire fraternelle, pour le meilleur et pour le pire.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...