RSS

43.Une ombre dans la nuit La nouvelle de Yasmine Hanane

8 septembre 2010

1.Extraits

43.Une ombre dans la nuit La nouvelle de Yasmine Hanane dans 1.Extraits logo_imp15816 dans 1.Extraits
Edition du Mercredi 08 Septembre 2010

Des gens et des faits

Une ombre dans la nuit

La nouvelle de Yasmine Hanane

Résumé : Wahiba insiste auprès de Samy encore une fois pour passer la nuit chez lui, en compagnie de Merouane. Samy ne veut rien savoir, alors Wahiba le menace de revenir tout raconter à Manel dès qu’elle sera de retour…

43eme partie

Samy se prend la tête entre les mains.
- Je ne te reconnais plus Wahiba !
- Tu ne pourras pas reconnaître bien sûr en moi la jeune étudiante d’autrefois. Les années sont passées et nous avons tous les deux pris de l’âge et mûri.
- Mûri ?
- Oui, nous avons mûri.
- Tu parles de maturité, alors que tu pousses le bouchon jusqu’au bout.
- Je ne pousse rien du tout. Je fais ce que je peux pour Merouane, il est en droit d’avoir accès à une vie plus décente et à un nom qui fera de lui un homme respectable. Quel que soit le sacrifice, le jeu en vaut la peine. Pose-toi donc un peu la question.
- Mais je ne refuse pas sa reconnaissance.
- Je sais. Mais comme nous sommes affrontés à une situation plutôt biscornue, je préfère prendre moi même les décisions qui s’imposent.
Samy repasse pour la énième fois sa main dans ses cheveux. Agacé, il prend les devants :
- Demain nous réglerons tout ça.
- Demain !
- Ou. J’irai voir un avocat et nous réglerons cette affaire le plus tôt possible.
Wahiba ébauche un sourire.
- Te voilà redevenu plus raisonnable.
- À une seule condition.
- Laquelle ?
- Que Manel n’en sache rien.
- Je n’en vois plus l’utilité. Mais tu ne pourras pas garder éternellement ce secret en toi, il t’étouffera !
- Je saurai comment lui présenter les choses le moment venu.
Wahiba hausse les épaules.
- Fais comme tu voudras.
Elle prend la main de son fils et reprend :
- Je vais rentrer, puisque tel est ton désire. Mais (elle brandit son index) n’essaye surtout pas de fuir la réalité.
Merouane s’approche de Samy et se hausse sur la pointe des pieds pour lui dire :
- Tu n’oublieras pas de venir me récupérer demain à ma sortie de l’école. Comme ça, tout mes copains te verront.
Samy sourit.
- Tu es tant fier que cela de ton père ?

à suivre
Y. H.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...