RSS

C’est dans le dernier livre de Salim Bachi Bouteflika et Sarkozy deviennent des personnages de roman

7 septembre 2010

1.LECTURE


Pour son cinquième roman, « Amours et aventures de Sindbad le Marin » qui vient de paraître aux éditions Gallimard, Salim Bachi se sert du conte pour dire certaines réalités du monde d’aujourd’hui. Agréable à lire, cette fiction littéraire, pleine de poésie et d’ironie, défie les âges, et s’en va crier, sans tabous, le malaise des uns et des autres. Pour le plaisir du lecteur, on retrouve même Sarkozy et Bouteflika dans ce roman abouti et souvent clairvoyant.

« L’ostrogoth, coupeur de bourse, micheton de la Phynance, coquin d’armement, s’était fait élire à la présidence de la France en mettant le feu aux banlieues, en jetant l’anathème sur les étrangers et les pauvres. Il s’apprêtait à redéfinir l’identité de ce pays tombé en désuétude qui se découvrait un destin texan et bushiste pendant que l’Amérique portait un Noir à sa présidence », écrit Salim Bachi qui nomme ce personnage Kaposi.

Avec humour, l’auteur de « Tuez-les tous » met également en scène Bouteflika : « Lorsque Chafouin Ier, président à vie, eut avalé son dernier pois chiche, il entra dans d’horrifiques spasmes et douleurs dignes des enfers puis régurgita le couscous, les boulettes de viande, les légumes divers et avariés et aussi une partie de son estomac. Devant l’avalanche viscérale, couvert de sang et de vomi, on le poussa dans un jet privé qui le transporta en France, au Val-de-Grâce, dans la gueule du loup en quelque sorte si l’on songe que Chafouin Ier s’emportait la veille encore contre l’ancienne puissance coloniale et demandait aux instances internationales de sanctionner la vieille putain de France qui avait autant torturé d’Algériens que l’Algérie indépendante et populaire, ce que ne supportait pas Chafouin Ier, roi des Belges d’Afrique du Nord ».

Mais ces apparitions de deux présidents sont furtives ; le reste du texte débute par l’arrivée d’un Dormant et son chien à Carthago, une cité qui n’arrive pas à se remettre de la guerre civile qu’elle vient de vivre. Une cité complètement perdue où survit, dans une Casbah en ruines et sans mémoire, Sindbad avec sa grand-mère. Comme Sindbad du conte bien connu, celui de Carthago a également énormément voyagé ; il a parcouru l’Italie, l’Espagne, Paris et le Moyen-Orient. Amoureux à jamais de Vitalia, cette jeune femme italienne qu’il n’arrive pas à oublier, Sindbad va de femme en femme. Avec son ami Robinson, le Sénégalais errant, Sindbad s’interroge sur les violences que les hommes inventent au jour le jour.

Les questions et la nostalgie de Sindbad sont aussi celles de Salim Bachi. « Le peuple de Paris avant sa mort à la fin des années cinquante et son remplacement par ce troupeau bêlant que n’animaient plus que des enfantillages, était grossier, tumultueux, libre et rancunier », écrit l’auteur de « La Kahena ». « Amours et aventures de Sindbad le Marin » est l’un des romans les plus réussis de Salim Bachi ; l’écrivain algérien y porte son regard critique et humain sur l’absurdité du monde, il y fait une admirable synthèse culturelle entre l’Orient et l’Occident. 

« Amours et aventures de Sindbad le Marin », de Salim Bachi, éditions Gallimard, 271 pages, 17,90 euros.



http://www.tsa-algerie.com/culture-et-media/bouteflika-et-sarkozy-deviennent-des-personnages-de-roman_12130.html#

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...