RSS

90.Maya La nouvelle de Yasmine Hanane

18 août 2010

1.Extraits

90.Maya La nouvelle de Yasmine Hanane dans 1.Extraits logo_imp5795 dans 1.Extraits
Edition du Lundi 15 Mars 2010

Des gens et des faits

Maya

La nouvelle de Yasmine Hanane

Par :Yasmine Hanane

RÉSUMÉ :   Maya contacte son père pour lui apprendre le décès de son grand-père. C’était une occasion pour elle de  jouer une dernière carte et réunir définitivement ses parents. Va-t-elle réussir ?

90eme partie

Samia et Djamel se regardèrent sans pouvoir échanger un mot. Tout à coup,  Samia sentit ses jambes se dérober sous elle, et serait tomber si ce n’était les bras puissants de son mari qui la retinrent.
Le salon se vida en quelques secondes. Maya avait évacué tout le monde arguant que sa mère venait d’avoir un malaise.
Djamel dépose Samia sur un canapé et tire une couverture sur elle.
Elle était toute pâle, et il était sur le point de demander un médecin, lorsque Maya revint avec un verre d’eau glacée, et une serviette mouillée qu’elle dépose tout bonnement sur le front de sa mère.
Djamel soulève Samia et lui fit boire quelques gorgées d’eau. Elle entrouvre les yeux et regarde autour d’elle. Maya se penche vers elle et lui dit :
- Maman chérie, comment te sens-tu ?
Samia lève les yeux et regarde Djamel. Des larmes coulaient sans discontinuer sur son visage.
Maya embrasse sa mère et lui murmure à l’oreille :
- Papa est là. Rien de fâcheux ne pourra désormais t’arriver. Ne rate pas cette chance maman.
Elle ressortit sur la pointe des pieds, les laissant seuls.
Djamel tire une chaise et vint se mettre au chevet de Samia.
Il lui prend les mains et ils gardèrent un long silence tous les deux. Chacun méditait sur sa situation.
Les couleurs revinrent sur le visage de la jeune femme.
Elle se relève et s’assoit. Djamel cale un coussin derrière sa nuque :
- Comment te sens-tu, ma poupée de sucre ?
À cette expression Samia, pleura encore.
Djamel tenait toujours ses mains dans les siennes et laisse le temps s’écouler.
Après ce passage mélancolique et obligatoire, Samia s’essuie les yeux, et regarde son mari en face.

Y. H.
(À suivre)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...