RSS

24.Portrait de famille La nouvelle de Yasmine Hanane

17 août 2010

1.Extraits

24.Portrait de famille  La nouvelle de Yasmine Hanane  dans 1.Extraits logo_imp
Edition du Dimanche 18 Avril 2010

Des gens et des faits 7851 dans 1.Extraits

Portrait de famille 

La nouvelle de Yasmine Hanane 


Par :Yasmine Hanane

Résumé : Enfin, le jeune prodige arrive dans la grande ville. Il se met à sillonner les quartiers et entre dans un café maure pour se reposer et surtout se renseigner…

24eme partie

L’homme hoche la tête. – Je m’en doutais.
- Je… J’aimerais me renseigner avant tout. Je ne connais encore rien de cette grande ville qui semble effrayante à première vue. Je ne sais pas par où commencer et…
L’homme met la main sur son bras et le rassure.
- Ne t’empresse pas donc autant jeune homme. D’abord, as-tu assez d’argent pour louer une chambre ?
Jouant la prudence Mohamed préfère répondre :
- Non, pas assez. J’ai juste de quoi me payer  un croûton de pain et un café.
- Alors, tu vas devoir chercher où dormir. Si tu veux, je peux te montrer un bain maure.
- Un bain maure ?
- Oui, un hammam. Tu vas d’abord te décrasser et changer de vêtements. Si tu veux, tu pourras même y passer la nuit moyennant une ou deux pièces. Par ce froid, vaut mieux avoir un gîte qu’un couvert.
Mohamed réfléchit un moment. C’est vrai, il devrait penser plutôt à se trouver un endroit pour passer la nuit. Après tout, il est étranger dans cette ville et les brigands ne feront de lui qu’une bouchée s’il s’amusait à continuer ses ballades à travers les dédales des vieux quartiers. Et puis il y a aussi le cheval..
- Hum, vénérable homme, puis-je te demander tout d’abord de m’indiquer un maréchal-ferrant.
- Un maréchal-ferrant ?
- Oui. je dois faire examiner un des fers de mon cheval.
- Tu as un cheval ?
- Oui, je l‘ai ramené du village. Cela t’étonne ?
- Non. Heu… Je veux dire que vu ton aspect, je ne pensais pas…
- Mon aspect n’a rien à voir avec le cheval.
- Oui, je comprends. Eh bien, pour le fer à cheval tu n’as qu’à prendre la ruelle en face et bifurquer à gauche.
- Bien.
- Tu as de quoi payer ?
- Je vais voir. Au pire des cas je vendrais le cheval.
- Tu veux vendre le cheval ?
- Oui. Si je ne trouve pas où le laisser pour un moment.
- Je peux voir cette bête ?
Mohamed regarde un moment l’homme qui lui faisait face avant de répondre :
- Je préfère le garder encore un moment. Si je ne trouve pas de travail rapidement, je rentrerais chez moi.
- Et tu veux garder ton cheval pour cela.
- Oui. Je n’aimerai pas me retrouver coincé dans cette grande ville sans pouvoir faire quoi que ce soit.
- Bien, jeune homme. Je vois que tu n’es pas idiot. Alors va voir le maréchal-ferrant tout et puis nous verrons.
- Nous verrons ?
- Oui. Je suis propriétaire d’un grand magasin d’alimentation générale. Je vends et j’achète en gros. Comme je suis souvent en déplacement, j’aurais besoin d’un aide. Je veux un homme jeune, robuste et surtout honnête et sérieux.
- Hum, je vois. Mais… je ne sais quoi te dire.
- Ne dis rien, jeune blond. Occupe-toi d’abord de ton cheval. Si tu as besoin de mes conseils, je suis là tous les jours en début d’après-midi ou bien en début de soirée. Bonne chance jeune blond !
Mohamed se lève et remercie l’homme avant de se diriger vers la sortie du café.
L’homme le suit un moment des yeux avant de hocher la tête en se frottant le menton. Ce jeune lui plaisait. Il avait l’air honnête et bien élevé. Il pourrait peut-être l’embaucher pour le tester durant quelque temps et voir à qui il a à faire.

Y. H.
(À suivre)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...