RSS

Décès de l’écrivain Tahar Ouettar

15 août 2010

Non classé

  TSA
L’écrivain Tahar Ouettar est décédé jeudi à Alger à l’âge de 74 ans des suites d’une longue maladie, a annoncé la radio nationale. Né à Sedrata (wilaya de Souk-Ahras)

en 1936, Tahar Ouettar a fait ses études à Constantine avant de rejoindre la Zitouna en Tunisie.   Il  est l’auteur de plusieurs œuvres littéraires traduites dans de nombreuses langues. On cite notamment « les martyrs reviennent cette semaine », un recueil de nouvelles et le roman « la bougie et les cavernes ». Journaliste, il avait fondé deux périodiques « Al Jamahir » et « Al Ahrar » en 1962-1963. De 1972 à 1974, il animé le supplément culturel du journal gouvernemental Echaâb. Réputé pour être un écrivain réaliste, Tahar Ouettar dirigeait depuis 1989, l’association culturelle Al Djahidia.  

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Décès de l’écrivain Tahar Ouettar”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    JSK: Le bus transportant Al Ahly caillassé après le f?tour: Une pierre brise une vitre du bus et aurait touché Oussama Hosni

    PUBLIE LE : 15-08-2010 | 01:23 | PAR C. K.

    Hannachi : «Le délégué a constaté que Oussama Hosni n?est pas blessé»

    Alors que le séjour de la délégation égyptienne à Tizi Ouzou semblait se dérouler dans de bonne conditions, un incident a eu lieu hier, après le f?tour, alors que les joueurs étaient en route vers le stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou pour la séance d?entraînement à l?heure du match, un individu a lancé une pierre en direction du bus. Cela s?est passé vers 20h20, au lieu dit Tala Alam, à quelques encablures du pont de Boukhalfa. L?endroit est à peu retiré et pas très peuplé et, vraisemblablement,

    Une vitre brisée et un joueur blessé
    Aussitôt, le convoi s?est immobilisé afin de constater les dégâts. Bilan : une vitre brisée, située du côté droit du bus, et un joueur du Ahly, Oussama Hosni, aurait été touché. Les éléments de l?escorte ont vite fait le tour du périmètre pour prévenir tout nouvelle attaque. Il s?est révélé que les «assaillants» se résumaient à une seule personne, un individu que les policiers ont vite fait d?embarquer au commissariat. Les premiers soins sont vite prodigués à Oussama Hosni et tout le monde reprend la route pour rallier le stade du 1er-Novembre.

    La séance d?entraînement a quand même eu lieu
    Loin de faire des vagues, cet incident a été jugé par la délégation égyptienne à sa juste mesure, à savoir qu?il ne s?agissait que d?un acte isolé. Pour preuve, l?équipe égyptienne s?est entrainée le plus normalement du monde. Même si la séance a eu lieu à huis clos, puisqu?il s?agissait de l?entraînement précédant le match, on a pu apprendre qu?elle a eu lieu de manière très sérieuse, preuve que Al Ahly ne va pas demander de reporter le match, surtout que le joueur blessé, Oussama Hosni, n?est pas un titulaire au sein du club.

    Hassan Hamdy : «C?est un acte isolé, nous jouerons le match»
    D?ailleurs, le président du club égyptien, Hassan Hamdy, a vite fait de rassurer tout le monde à ce sujet : «Nous sommes convaincus qu?il ne s?agit que d?un acte isolé de la part d?un individu qui ne représente que lui-même. Depuis notre arrivée ici, nous avons été entourés de tous les égards et nous n?avons perçu aucune hostilité de quelque partie que ce soit. Ce n?est pas un acte isolé qui remettra tout en cause. Il ne s?agit que d?un incident et le match se déroulera demain comme prévu. Je suis certain qu?il aura lieu dans de bonnes conditions», a-t-il déclaré aux représentants des médias à l?entrée du stade.

    Hannachi s?est déplacé en urgence au 1er-Novembre
    Ayant été averti de l?incident, le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, s?est déplacé rapidement au stade du 1er-Novembre. Après avoir constaté que le joueur blessé a été bien pris en charge, il s?est informé auprès des services de sécurité sur les détails de l?incident. Après quoi, il s?est dirigé vers les responsables de la délégation égyptienne pour l?assurer que l?incident était le fait d?un stupide individu qui ne représente nullement la masse des supporters de la JSK, tout en les assurant que les mesures de sécurité vont être renforcée pour les deux derniers jours du séjour de la délégation en Egypte. La délégation du Ahly a apprécié ses paroles et a assuré le patron de la JSK qu?elle étaie convaincue de sa bonne foi.

    Le wali de Tizi a présenté ses excuses
    Le wali de Tizi Ouzou s?est également déplacé au stade du 1er-Novembre afin de réconforter la délégation égyptienne. A cette dernière, il a tenu le même discours que celui de Hannachi, à savoir qu?il s?agissait d?un acte isolé dont l?auteur a été arrêté et présenté devant le procureur pour être écroué. Il s?est excusé de l?incident et a promis qu?il ne se reproduira plus, assurant que sa présence au stade signifiait bien que les autorités sont très soucieuses de la sécurité et du bien-être de la délégation égyptienne.

    La réunion technique s?est bel et bien déroulée
    Autre preuve que l?incident était clos hier soir : la réunion technique du match s?est déroulée le plus normalement du monde pendant que l?équipe égyptienne s?entraînait. Cela démontre bien que le match va se dérouler comme prévu. Le délégué du match était présent à cette réunion et a pris connaissance de l?incident, mais il ne semble pas lui avoir donné plus d?importance qu?il ne le mérite puisqu?il n?y a eu aucun communiqué officiel en ce sens. Même si les médias égyptiens ont vite fait de rapporter l?information en l?exagérant, les incidences ne seront pas très graves puisque les dégâts en eux-mêmes ne sont pas graves.

    Hannachi s?est déplacé à Amraoua pour s?excuser
    Une fois la délégation du Ahly rentrée à l?hôtel Amraoua, le président de la JSK s?y est déplacé pour présenter des excuses officielles suite à l?incident, pour bien montrer que lorsqu?il y a une erreur, les Algériens savent la reconnaître et l?assumer, tout en réitérant son assurance qu?il n?y en aura pas d?autres et que le match se déroulera dans de bonnes conditions. Les dirigeants du Ahly ont apprécié le geste et ont affirmé que, pour eux, l?incident est clos et qu?en ce mois sacré du Ramadhan, il faut savoir pardonner. Ce soir, le match aura donc bel et bien lieu. Il y aura une confrontation sur le terrain, avec un ballon. C?est la seule bataille que nous attendons.
    —————————————————————————
    Hannachi : «Le délégué a constaté que Oussama Hosni n?est pas blessé»
    A l?issue de la réunion technique, le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, a déclaré aux représentants des médias que «le délégué du match, informé de l?incident, a demandé à voir le joueur blessé, Oussama Hosni. Quand celui-ci s?est présenté à lui, il lui a demandé d?enlever le bandage qu?il avait à la tête. Une fois que cela a été fait, le délégué a constaté qu?il n?y avait pas de traces visibles de blessures. Il a exprimé son mécontentement aux représentants du Ahly en leur indiquant que ce n?était pas très correct de simuler des blessures».

    «Je vais m?excuser quand même»
    Malgré cela, le patron de la JSK s?est montré conciliant. «La direction d?Al Ahly a voulu exagérer les faits, mais nous n?allons pas tomber dans le piège. Nous allons leur montrer que nous savons reconnaître nos torts, quand il y en a. Je vais me rendre à l?hôtel Amraoua pour présenter des excuses officielles au nom du club. Il y a bien eu un jet de pierre. C?est bien un acte isolé, mais c?est un fait et je vais m?en excuser. Cependant, les dégâts ne sont pas de l?ampleur qu?essaye de faire croire certains Egyptiens», a-t-il ajouté.

    Lire la suite: http://www.lebuteur.com/division-1/actualites/jsk-le-bus-transportant-al-ahly-caillasse-apres-le-ftour-une-pierre-brise-une-vitre-du-bus-et-aurait-touche-oussama-hosni#ixzz0wdG5leVo

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...