RSS

56. “Le bonheur à portée de main” La nouvelle de Adila Katia

14 août 2010

1.Extraits

56. “Le bonheur à portée de main” La nouvelle de Adila Katia dans 1.Extraits logo_imp
Edition du Mardi 11 Mai 2010

Des gens et des faits 9111 dans 1.Extraits

“Le bonheur à portée de main”

La nouvelle de Adila Katia


Par : Adila Katia

RÉSUMÉ : Samir est dans tous ses états. Il s’apprête à confier le volant à sa femme, ils font un accident. Un camion les a percutés et poussés dans un ravin. Un passant appelle les pompiers…

56eme partie

-Ils sont vivants ! Ils sont vivants !
Les gendarmes sur les lieux éloignent les curieux et prient les automobilistes qui s’étaient arrêtés pour voir, de reprendre le volant. Les pompiers dégagent les blessés et ils sont emmenés aux hôpitaux les plus proches. Kamélia et son fils sont transportés à l’hôpital Mustapha. Samir et les passagers de la camionnette sont emmenés à l’hôpital de Thénia.
Ils sont tous blessés mais leurs vies ne sont pas en danger. Kamélia qui a perdu connaissance, pendant un moment, revient à elle.
- Mon fils, souffle-t-elle alors qu’on lui place une minerve.
- Ne vous inquiétez pas, il est sain et sauf, dit le médecin urgentiste.
- Où est-il ?
- Il est dans une autre ambulance. On se rend, la rassure-t-il, au même hôpital. Vous le verrez tout à l’heure !
- C’est vrai qu’il n’a rien ?
- Il n’a rien de grave. Juste quelques égratignures.
Kamélia soupire de soulagement. En voulant se redresser, elle manque de perdre connaissance à nouveau.
- Ne bougez pas. Vous devez avoir une fracture au bras, dit le médecin. Vous avez mal ailleurs ?
- Non, je ne crois pas.
Mais elle se sent mal.
- Restez avec nous, la prie-t-il. Parlez-moi.
- Je voudrais voir mon fils, dit-elle, en luttant pour ne pas fermer les yeux.
- Dès qu’on arrive, promet-il. Je vous l’amène. Vous avez quel âge ?
- Trente-deux ans…
- Vous avez de la famille ?
- Oui, ma mère… ma cousine…
- Vous souvenez-vous de leurs numéros ?
Kamélia les lui donne.
- Vous avez d’autres enfants ?
- Non.
- Êtes-vous enceinte ?
- Je ne crois pas. Je n’arrive pas à respirer…
Lorsqu’ils arrivent à l’hôpital, l’équipe des urgences s’occupe des blessés. Kamélia passe un scanner. En plus d’une fracture au bras, elle a deux côtes fêlées.
L’état de son fils est plus grave. Il a des bouts de verre, dans le bras et sur le côté gauche de son visage. Il est vite emmené au bloc opératoire.
Le médecin qui s’occupe de Kamélia, après qu’on lui ait plâtré le bras, lui administre un calmant.
- Mon fils, où est-il ?
- Il est entre de bonnes mains, lui dit-il. Sa vie n’est pas en danger.
- Mais il est blessé ? Gravement ?
- De petites égratignures, la rassure-t-il. Dans quelques jours, il n’y paraîtra plus.
- Je voudrais appeler ma famille. Y a-t-il un téléphone ?
- Une infirmière s’en est chargée. votre famille sera là d’une minute à l’autre, dit le médecin.
- Mon mari, je voudrais des nouvelles de mon mari, murmure-t-elle faiblement. J’ignore si on est dans le même hôpital.
- Essayez de vous reposer pendant que je vais me renseigner !
Kamélia pleure silencieusement. Elle souffre plus qu’elle ne le montre. Elle est inquiète pour sa famille. Les propos du médecin ont beau être rassurants, elle a un mauvais pressentiment.

A. K.
(À suivre)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...