RSS

6.Liens de sang, liens de cœur Par : Adila Katia

13 août 2010

1.Extraits

6.Liens de sang, liens de cœur   Par : Adila Katia dans 1.Extraits logo_imp
Edition du Mercredi 30 Juin 2010
12052 dans 1.Extraits

Des gens et des faits

Liens de sang, liens de cœur 

 


Par : Adila Katia

Résumé : Les ponts sont irrémédiablement coupés entre Yamina et sa belle-famille. Même si les résultats ont prouvé que Magda est bien leur fille. Grâce au temps, elle finit par oublier la tragédie qu’elles auraient pu vivre…

6eme partie

-C’est un garçon, annonce la sage-femme à Farès qui attendait dehors. Il pèse trois kilos et il est en parfaite santé.
- Comment est-il ?
- Ce sera un beau garçon, dit-elle. Le plus important est qu’il soit en bonne santé et qu’il n’ait aucun handicap, vous ne trouvez pas ?
- Bien sûr !
Farès ne peut s’empêcher de penser au problème qu’avait soulevé la couleur de peau de sa fille. Il serait fier d’avoir un garçon aussi beau que Magda. Comme Nabil, c’est le prénom qu’ils lui donnent, est né prématurément, que son teint est gris, Farès et Yamina attendent patiemment qu’il prenne du poids. Ils sont convaincus qu’avec le temps, son teint s’éclaircirait. Plusieurs mois passent et le résultat est que Nabil a la peau foncée. Ses yeux sont noirs ainsi que ses cheveux. Ses traits ne ressemblent en rien à ceux de sa sœur aînée. À force de l’observer, Farès remarque qu’il tient tout de son grand-père. Quand il l’emmène chez ses parents, sa mère a un sourire qui en dit long. Lorsqu’elle prend Nabil dans ses bras, elle lui chante une berceuse. Farès reçoit le message en plein cœur. Aux yeux de sa mère, seul Nabil est de lui. Jamais elle n’acceptera Magda. Malgré tout ce qu’il avait pu lui dire et les résultats du labo, son opinion était toujours la même.
- Prends bien soin de lui, lui recommande-t-elle au moment où ils allaient partir. C‘est une petite merveille. Je l’adore déjà.
- Pas autant que moi. Au revoir maman !
- À très bientôt mon fils. Je viendrai vous rendre visite, l’avertit-elle. Ta femme sera encore à la maison ?
- Non, elle reprend le travail tout prochainement, répond-il. Si c’est pour lui donner ton impression quant à leur différence, inutile de te déranger. Magda est autant notre fille que lui notre fils !
- Bien sûr, tu ne veux toujours pas me croire, même quand tu viens d’avoir un fils qui te donne la preuve qu’elle…
- Ce n’est pas parce qu’ils n’ont aucune ressemblance que Magda  n’est pas de moi ! s’écrie Farès. Combien tu peux être butée parfois ! Puisque tu ne veux pas entendre la voix de la raison, c’est fini entre nous ! Je faisais des efforts pour rien.
- Je ne vois pas les raisons qui te poussent à venir me voir quand tu refuses de m’écouter ! rétorque sa mère. À chaque visite, tu m’insultes. Je peux très bien m’en passer. Pars et ne reviens jamais !
Farès ne se fera pas prier. Ce sera sa dernière visite avant longtemps. Pour le bonheur de sa famille, Farès était prêt à tout, même à se passer de sa famille, de sa mère en particulier. Pendant les années suivantes, le problème ne se posera plus. Magda venait d’entrer à l’école et ses résultats étaient plus qu’excellents.
Quand vient le tour de Nabil en qui Farès place beaucoup d’espoir, quelle déception quand l’institutrice le convoque. Nabil se conduisait très mal à l’école, en plus d’avoir des résultats médiocres. Impuissants lui et Yamina, ils voient leurs enfants se détester. Nabil et Magda son tout le temps en train de se chamailler, de se jeter l’un sur l’autres dès qu’ils ont le dos tourné. Farès et Yamina ne savent plus quoi faire. L’institutrice est surprise par les confidences de Yamina. Nabil et Magda s’ignoraient à l’école et se conduisaient comme s’ils n’étaient pas d’une même famille.

(À suivre)
A. K.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...